Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Driving » Test Time » Volvo V60 Polestar, les breaks allemands n’ont qu’à bien se tenir !

Volvo V60 Polestar, les breaks allemands n’ont qu’à bien se tenir !


Au mois de Novembre dernier, j’avais eu la chance de prendre le volant de la S60 Polestar dans sa version berline. Plusieurs mois se sont écoulés au cours desquels le Salon de Genève a eu lieu. On y a d’ailleurs appris que Polestar devenait une marque à part entière et développera ces propres véhicules. Ils ont d’ailleurs présenté la Polestar One.

volvov60polestar67-polestar-one-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar67-polestar-one-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Mais avant de découvrir cette nouvelle marque ainsi que son nouveau véhicule, il me tardait d’essayer la version break de la Volvo 60 badgée Polestar…

A l’extérieur

volvov60polestar26-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar26-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

A l’avant, cette version V60 n’évolue guère comparée à la version berline. On retrouve toujours cette agressivité, que ce soit dans son regard lumineux, son capot sculpté…

volvov60polestar30-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar30-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

De profil, la ligne est sublime !

volvov60polestar49-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar49-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

4,64 m de long, 1,87 m de large et 1,48 m de haut, voici les dimensions parfaites pour un break de chasse. A l’origine, je n’aime pas spécialement les breaks mais je dois dire que le style sportif apporté m’a fait changer d’avis. Elle donne même l’impression d’être montée comme un dragster : l’avant plongeant et l’arrière légèrement surélevé.

volvov60polestar10-volvo-v60-polestar-jante-rim-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar10-volvo-v60-polestar-jante-rim-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Les jantes sont elles aussi de toute beauté et en imposent. Avec ces jantes de 20 pouces noires et argent badgées Polestar, pas question de frotter les trottoirs. Et si on regarde un peu derrière, on y découvre d’énormes étriers Polestar capable d’arrêter sans problème ce break.

volvov60polestar12-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar12-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Comme à l’avant, on retrouve du carbone avec la jupe latérale…

volvov60polestar11-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar11-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

… mais aussi sur les coques des rétroviseurs.

volvov60polestar50-volvo-v60-polestar-echappement-exhaust-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar50-volvo-v60-polestar-echappement-exhaust-Arnaud Demasier-RSPhotographie

A l’arrière, la marque s’est lâchée ! Elle est équipée d’un énorme béquet et si vous vous penchez un peu, vous verrez également un large diffuseur travaillé pour l’aérodynamisme.

volvov60polestar16-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar16-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Le tout est sublimé par deux grosses sorties d’échappements badgées Polestar, capable de vous donner la migraine par abus.

volvov60polestar6-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar6-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Pour éviter d’être trop tape-à-l’œil, Volvo a préféré configurer son break avec le coloris Argent brillant métallisé qui coûte tout de même 950€ en option.

A l’intérieur

volvov60polestar42-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar42-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

L’intérieur reste identique à l’autre version. Il parait toujours un peu vieillot avec sa console centrale infestée de boutons et son petit écran non tactile.

volvov60polestar34-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar34-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Je retrouve avec plaisir ce volant R-Design en alcantara et Nubuck avec des surpiqûres bleues. Il est d’ailleurs équipé de palettes au volant plutôt discrètes et peut vous réchauffer les mains à tout moment grâce à sa fonction chauffante. Les commandes présentes sur ce dernier sont suffisantes et suffisamment intuitives.

volvov60polestar17-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar17-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

La sellerie est en cuir et Nubuck anthracite badgée Polestar et agrémentée de surpiqûres identiques au volant. Les sièges assurent un maintien parfait. De plus, ils sont réglables électriquement et sont chauffants. Les passagers à l’arrière profiteront également des sièges chauffants.

volvov60polestar35-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar35-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Pour le reste, le tableau de bord renforce le caractère sportif du véhicule grâce à son affichage au coloris rouge. On peut également le modifier dans les paramètres en le passant en mode normal ou économique.

volvov60polestar44-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar44-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Grâce au toit ouvrant, vous pourrez même profiter d’une vue différente sur les monuments de Paris!

volvov60polestar31-volvo-v60-polestar-interieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar31-volvo-v60-polestar-interieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Pour partir en week-end ou en vacances, vous pourrez profiter d’un coffre d’une capacité de 430 litres, et en rabattant la banquette arrière vous aurez jusqu’à 1241 litres de chargement avec un plancher quasiment plat.

volvov60polestar45-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar45-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Pour ne pas oublier que vous êtes dans un véhicule Polestar, cette indication est rappelée sur le pas de la porte ainsi que le numéro du véhicule de cette édition limitée à seulement 1500 exemplaires.

Et sur route ?

volvov60polestar14-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar14-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Voyons voir ce que dit la fiche technique… Cette V60 Polestar embarque le bloc essence T6 développant 367 ch à 6000 tr/min. Il développe 470 Nm et la puissance est transmise aux quatre roues motrices. Le tout est équipé d’une boîte automatique à 8 rapports. Seul bémol : le poids ! Sur la balance, ce break annonce quasiment 1,8 T. Alors que vaut-il sur la route ?

volvov60polestar51-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar51-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Pied sur le frein, bouton start et en avant tout ! Lorsqu’on démarre à froid cette Polestar, la mélodie de l’échappement se fait entendre avant que le régime moteur ne se calme un peu. On passe le levier de vitesse sur « Drive » et c’est parti. Ma première remarque porte sur la dureté des suspensions. Je ne me souvenais pas à quel point elles étaient fermes. Chaque petite bosse ou trou se fait ressentir. Les passages de vitesse se font en douceur et dans le plus grand des calmes. La direction est précise malgré un angle de braquage limité. Sans mettre le « pied dedans », les reprises sont amplement suffisantes et permettent de doubler en toute sécurité. Cette Volvo se comporte comme n’importe quelle Volvo. Elle embarque même la plupart des équipements que j’avais pu essayer dans la luxueuse V90, c’est-à-dire le régulateur adaptif, le détecteur anti-collision, l’avertisseur d’angle mort, etc… Bref, cette V60 est géniale. Point. Fin de l’essai.

volvov60polestar63-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar63-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Il est vrai que j’aurai pu terminer mon article de cette façon mais c’était sans oublier le petit logo qui apparaît un peu partout sur et dans la voiture : Polestar ! Ce nom prend tout son sens lorsque l’on passe le levier vers la gauche sur le mode « Sport ». Les Suédois ont inventé la marque Ikea qui se trouve dans n’importe quelle maison aujourd’hui. Mais ils n’ont surtout pas oublié de rappeler aux constructeurs germaniques qu’eux aussi savaient faire des breaks de chasse tout en roulant en toute sécurité.

volvov60polestar33-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar33-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Pour être franc et maître de mon véhicule, j’ai quasiment roulé à chaque fois en mode « Sport » et en m’aidant des palettes au volant. Et quelle dinguerie ! La première chose qui nous interpelle est la sonorité de l’échappement. Lorsque ce mode est activé, les valves sont grandes ouvertes pour le plaisir des oreilles et des passants, étonnés de voir qu’une Volvo fasse autant de bruit. Ensuite, la direction, ainsi que le pédalier, deviennent plus réactifs. Autant vous dire que vous avez plutôt intérêt à vous être musclé les cervicales avant d’en prendre le volant. D’ailleurs, le 0 à 100 km/h s’expédie en seulement 4,3 secondes une fois le « launch control » activé. Pas mal pour un break de 1,8 T. Les accélérations sont hallucinantes et chaque passage de rapport vous donne une claque au cul ainsi qu’une déflagration au niveau de l’échappement.

volvov60polestar59-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar59-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Cet essai n’aurait pas été complet si je n’avais pas été me promener un peu sur mes routes percheronnes. Entre grandes lignes droites, routes sinueuses et forêt, j’en aurai presque usé deux trains de pneus. La prise en main de cette Polestar est d’une facilité déconcertante. Le véhicule, malgré son poids et son gabarit, ne souffre d’aucune façon. Le train avant se place à la perfection et le châssis fait le reste du travail en enroulant chacun des virages avec la plus grande facilité. D’ailleurs, on ne se rend même pas compte qu’on conduit un break. La puissance est bien présente et suffisante pour dire au revoir à votre permis à la moindre accélération. L’échappement ne demande qu’à hurler et l’aiguille du compte-tours, de titiller la zone rouge si vite atteinte.

volvov60polestar36-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar36-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Malheureusement, le passage à la pompe se fait vite ressentir. La contenance du réservoir est de 67,5 litres mais on se demande parfois s’il n’y a pas des fuites. Ayant roulé 60 kms la première journée dans Paris en mode « Sport » pour vous sortir des clichés où le soleil était présent, la consommation en a profité pour s’envoler à 27 l/100 kms. J’ai tout de même été rassuré sur les grands axes à vitesse constante qu’elle redescende en dessous des 15 litres. Autrement, en roulant avec un œuf sous la pédale de droite, j’aurai réussi à entrevoir une consommation de 9,3 litres à un moment. Gourmande cette Polestar !

Bilan

Plus sérieusement, j’ai pris une fois de plus un immense plaisir à rouler à bord de cette version Polestar de la Volvo V60. Premièrement, elle sait tout faire. Elle saura vous transporter, vous et votre famille, sur de longues distances sans souffrir (à part votre porte-monnaie peut-être). Cela reste une Volvo à la base donc niveau sécurité, c’est un 10/10. Ensuite, ses performances vous permettront de vous amuser une fois les enfants déposés à l’école sur les routes de campagne avant qu’on ne soit tous obligé de rouler à 80 km/h.

volvov60polestar27-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar27-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Alors oui, il y a quand même ce petit bémol vis-à-vis de la consommation. Avec 1200 kms effectués à rouler plutôt fort, je suis quand même allé faire 3 fois le plein. Et le prix dans tout ça ? Il faudra débourser un peu plus de 70k€ pour pouvoir vous offrir cette Volvo V60 Polestar, limitée à 1500 exemplaires. Mais je peux vous garantir que vous prendrez un plaisir monstrueux à la conduire et que vous ne pourrez plus vous passer de son design, de sa sonorité et de son confort sécuritaire !

volvov60polestar1-volvo-v60-polestar-application-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar1-volvo-v60-polestar-application-Arnaud Demasier-RSPhotographie

J’allais presque oublier l’application « Volvo On Call », qui vous permettra de gérer votre voiture à distance à l’aide de votre smartphone en préchauffant votre intérieur, en allumant les phares ou encore en démarrant le moteur par exemple.

volvov60polestar65-volvo-v60-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar65-volvo-v60-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar66-volvo-v60-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar66-volvo-v60-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

Et imaginez-vous juste 5 minutes, cette V60 2018 préparée par Polestar…

Remerciements

Un grand merci à Volvo France et plus particulièrement à Marc et Céline pour le prêt de cette Volvo V60 Polestar. J’apprécie une fois de plus leur confiance, leur disponibilité et leur gentillesse à mon égard. Merci également à Enes et au personnel de l’atelier pour la préparation et la mise à disposition du véhicule.

Quelques photos …

volvov60polestar2-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar2-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar3-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar3-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar4-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar4-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar5-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar5-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar7-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar7-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar8-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar8-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar9-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar9-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar15-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar15-volvo-v60-polestar-detail-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar18-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar18-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar19-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar19-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar20-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar20-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar21-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar21-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar22-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar22-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar23-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar23-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar24-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar24-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar29-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar29-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar32-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar32-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar37-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar37-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar38-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar38-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar39-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar39-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar40-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar40-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar41-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar41-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar43-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar43-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar46-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar46-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar47-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar47-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar48-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar48-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar52-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar52-volvo-v60-polestar-profil-side-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar53-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar53-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar54-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar54-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar55-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar55-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar56-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar56-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar58-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar58-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar60-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar60-volvo-v60-polestar-arriere-rear-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar61-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar61-volvo-v60-polestar-intérieur-onboard-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar62-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar62-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar64-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie

volvov60polestar64-volvo-v60-polestar-avant-front-Arnaud Demasier-RSPhotographie


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*