Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Driving » Driving Test » La turbulente Abarth 595 restylée, motorisé par le bloc 1.4L Turbo T-Jet avec 145 ch.

La turbulente Abarth 595 restylée, motorisé par le bloc 1.4L Turbo T-Jet avec 145 ch.


Quelques mois après sa commercialisation, il était temps pour nous de prendre le volant de l’Abarth 595 restylée. Déjà huit ans que cette success-story dure pour le plus grand bonheur des fans de bombinettes.

Restylage du « pot de yaourt »

L’Abarth 595 se décline en trois variantes : 595, 595 Turismo et 595 Competizione. La version essayée ici est la 595. Elle est équipée du 1.4 T-Jet de 145ch (5ch de plus que la version précédente) pour à peine 1100kg. Pas de grands changements notables d’un point de vue esthétique : le bouclier avant a été redessiné et inclue désormais l’appellation Abarth sur la grille de refroidissement, les feux arrières englobent un insert de la couleur de la carrosserie et le diffuseur arrière semble plus imposant que la précédente génération.

Abarth 595 - profil arrière / rear side-face - Tour Eiffel - Arnaud Demasier - RS Photographie

Abarth 595 – profil arrière / rear side-face – Tour Eiffel – Arnaud Demasier – RS Photographie


Tour du propriétaire

abarth-595-profil-side-arnaud-demasier-rsphotographie

abarth-595-profil-side-arnaud-demasier-rsphotographie

La configuration de notre 595 comporte les options suivantes : le coloris « rouge Abarth » (500€), le kit esthétique blanc comprenant les stickers latéraux/les coques de rétroviseurs extérieurs/les inserts du bouclier avant et arrière (200€), l’antenne remplacée sur le toit par une pièce en alu badgée 595 (150€), le toit ouvrant électrique panoramique skydome avec rideau pare-soleil (750€), les jantes alliage sport en 17  » (500€), les étriers de frein et le cercle enjoliveur rouge (200€), le système Hi-Fi Beats Audio (450€), le rétroviseur intérieur photo-chromatique (150€) et le système Uconnect 5″ Radio Nav Live comprenant l’écran tactile/navigation GPS/Bluetooth/Port USB-AUX (350€). Equipée ainsi, ce véritable karting coûte près de 22 150€. Il reste tout de même deux options que j’ajouterai volontiers, qui sont la boîte séquentielle avec palette au volant (1500€) et les sièges en cuir noir (1200€).

Abarth 595 - côté arrière / rear side view - photo Arnaud Demasier - RS Photographie

Abarth 595 – côté arrière / rear side view – photo Arnaud Demasier – RS Photographie

Prise en main

Une fois à bord, on apprécie tout de suite le maintien des sièges semi baquets. Se trouvant dans une des plus petites voitures au monde, la position de conduite reste toutefois assez haute ce qui est finalement appréciable lorsque l’on se retrouve coincé entre deux bus dans les rues parisiennes. Le volant redessiné avec son méplat est agréable visuellement mais également pour la prise en main. Son réglage est, quant à lui, problématique car il n’est ajustable qu’en hauteur et non en profondeur. On se retrouve donc à l’avoir soit sur les genoux soit trop loin de soi. Pas top si on veut adopter un style de pilotage.  N’ayant jamais conduit de Fiat 500 auparavant, la position du levier de vitesses me fait clairement penser à celle du Citroën Picasso commercialisé en 1999. Il est vrai que la boite automatique à 5 rapports avec palettes au volant, également disponible sur ce modèle, renforcerait son caractère sportif. Mais ne nous plaignons pas, cette boite méca reste bien étagée et plaisante à manier. Premier quart de tour de clé, l’écran digital qui s’allume et deuxième tour…

Abarth 595 - intérieur / inside - photo configurateur abarth.com

Abarth 595 – intérieur / inside – photo configurateur abarth.com

Abarth 595 - intérieur / inside - photo configurateur abarth.com

Abarth 595 – intérieur / inside – photo configurateur abarth.com


En piste

Abarth-595-arriere-rear-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-arriere-rear-arnaud-demasier-rsphotographie

Lorsque l’on réveille cette bombinette, c’est un son rauque qui s’échappe de la double sortie d’échappement, avant d’être –malheureusement- plus discret lorsque le véhicule est chaud. Disponible sur plusieurs modèles à caractère sportif de nos jours, le mode « sport » permet une conduite encore plus sportive de cette 595. La courbe de réponse de l’accélérateur est raccourcit et la direction raffermit. L’affichage du tableau de bord passe du blanc au rouge et affiche les « G » de l’accélération latérale et longitudinale. Quand on sait que la 595 abat le 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, c’est amusant à voir au début mais ça reste gadget. Sur route sinueuse, mieux vaut avoir les yeux sur la route que sur cette affichage car la voiture est très joueuse. Après quelques tours de roues, on se rend compte rapidement que les suspensions sont très fermes. Chaque imperfection de la route se fait ressentir. Un vrai bout de bois ! Dans Paris, c’est plaisant à conduire pour se faufiler entre les voitures et s’engouffrer dans les petites rues grâce à son petit gabarit. En revanche, son rayon de braquage est décevant.

Abarth 595 - avant / front  - photo Arnaud Demasier - RS Photographie

Abarth 595 – avant / front – photo Arnaud Demasier – RS Photographie

Il est temps de prendre le large et quitter la capitale. Un petit coup de GPS, répété dans l’écran digital juste sous mes yeux, et je peux enfin faire parler un peu plus ce 4 cylindres. Une fois le mode sport enclenché, caractères lumineux apparaissant dans le manomètre du turbo, la voiture devient un véritable jouet. La plage de fonctionnement du turbo est comprise entre 2500 et 5000 tours. Dans cet intervalle, les accélérations sont franches et les relances convaincantes. Mais en dessous, c’est creux. Le 0 à 100 km/h annoncé en 7,8s parait réaliste. Dans les enchaînements de virages, la rigidité causée par les suspensions se veut rassurante par ces changements d’appuis francs. On remarquera tout de même que le train arrière a tendance à se promener lorsque l’on sollicite un peu trop fort ce gros karting. Détail important à retenir, c’est une petite sportive très gourmande en carburant. Même en essayant d’adopter une conduite souple, je n’ai pas réussi à descendre en dessous des 9L.

Abarth 595 - arrière / rear - photo Arnaud Demasier - RS Photographie

Abarth 595 – arrière / rear – photo Arnaud Demasier – RS Photographie

Bilan

Attachante, cette Abarth dans sa version 595 m’a apporté beaucoup de plaisir à conduire. Malgré sa suspension raide, elle s’avère très joueuse sur les routes de campagne. Sa position de conduite, haute, reste un plus en ville. La vie à bord est très agréable mais reste limitée pour les places arrière. Le design de cette 500 survitaminée ne laisse pas indifférent et sa personnalisation est variée. Avec un prix d’entrée de 18 600€ hors option, l’addition peut vite s’avérer salée. Mais le rapport prix/plaisir de conduite est inégalable dans sa catégorie. Elle mérite amplement son appellation Abarth. Il ne nous reste plus qu’à essayer les versions Turismo et Competizione. To be continued.. #GoTmDM

Abarth 595 - phare avant / light front- photo Arnaud Demasier - RS Photographie

Abarth 595 – phare avant / light front- photo Arnaud Demasier – RS Photographie

Mon Abarth 595 personnalisée

Si j’avais à acheter une Abarth 595, voici comment je la configurerai : coloris « Bleu Podio », boîte auto 5 rapports avec palettes au volant,  jantes alliage « Touring », siège cuir noir Abarth, phares xénon avec lave-phares, kit esthétique rouge pour une note de 25 600€. A vous de vous amuser à configurer la vôtre sur le site abarth.com.

Abarth 595 - avant / front - photo configurateur abarth.com

Abarth 595 – avant / front – photo configurateur abarth.com

Abarth 595 - arrière / rear - photo configurateur abarth.com

Abarth 595 – arrière / rear – photo configurateur abarth.com

Quelques photos …

Abarth-595-avant-front-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-avant-front-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-arriere-rear-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-arriere-rear-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-avant-front-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-avant-front-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-arriere-rear-arnaud-demasier-rsphotographie

Abarth-595-arriere-rear-arnaud-demasier-rsphotographie

Remerciements

Un grand merci à Christophe et William de chez Fiat France pour le prêt du véhicule et leur gentillesse!


Source et images :
Arnaud Demasier, RS Photographie

Configurateur abarth.com


 


Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*


TimeDM ad Pixel