Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Underground » Meeting » Photos d’automobiles customs des préparateurs au Geneva Intl Motor Show 2018 #GimsSwiss

Photos d’automobiles customs des préparateurs au Geneva Intl Motor Show 2018 #GimsSwiss

Lors du Salon de l’Automobile de Genève 2018 du début du mois à mi-mars, nous avons découvert une pléthore de supercars. Outre les présentations des constructeurs automobiles, les acteurs du marché de l’Aftermarket ont également présenté leur préparation automobile custom du moment. Arnaud, reporter photographe, Team DM, a nous présente sa série de photographies de quelques automobiles customs des préparateurs exposées à Genève tels que Liberty Walk, RUF, ABT.

Photos automobiles customs GimsSwiss 2018

ABT Audi RS5-R

Au sortir de ses ateliers du préparateur ABT (présent en FormulaE avec Audi avec le Team ,Audi Sport ABT Schaeffler’), la RS5 devient RS5-R et dispose de 530 ch. La valeur de couple du moteur V6 2.9 biturbo progresse de 600 à 690 Nm. Le 0 à 100 km/h est se passe en 3,6s, face au 3,9 s à la RS5 de série. Le châssis est aussi retravaillé à l’aide de ressorts de suspension fournis par le partenaire KW et de barres stabilisatrices spécifiques. Avec un kit carrosserie custom, une livrée vert foncé, des jantes de 21 pouces de diamètre, l’échappement est spécifique, d’un diamètre de 102 mm, associé à une quadruple sortie réalisée en carbone.

ABT Audi RS5R - front-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS5R – front-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS5R - side-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS5R – side-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS5R - rear side-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS5R – rear side-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS4R

Le préparateur germanique propose aussi une reprogrammation moteur destinée au break Audi, dénommé ABT RS4-R, lui permettant d’augmenter ses niveaux de puissance et de couple et ainsi de passer de 450 ch et 600 Nm à 510 ch et 680 Nm.

ABT Audi RS4R - front side-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS4R – front side-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT propose également d’optimiser les suspensions avec de nouveaux combinés ressorts/amortisseurs. Divers modèles de jantes ainsi que des éléments de décoration intérieure peuvent être ajoutés afin de personnaliser son style.

ABT Audi RS4R - wheel - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS PhotographieABT Audi RS4R - wheel - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

ABT Audi RS4R – wheel – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie


ABT ?

Abt Sportsline est une écurie de DTM Audi et un préparateur automobile de voitures sur base de véhicules Audi, mais aussi de marque Volkswagen ou SEAT. Le nom de l’écurie provient du nom de son fondateur et manager, Hans-Jürgen Abt. Abt Sportline s’est investie dans le sport automobile de tourisme depuis l’année 1996, exclusivement sous les couleurs Audi.

En 2002, l’équipe d’Abt Sportline, après deux ans de participation au championnat allemand de DTM, gagne le championnat des pilotes et se place deuxième au championnat des constructeurs, sur une Audi TT-R. C’est en 2004 qu’elle gagne pour la première fois le championnat des pilotes et des constructeurs, sur une Audi A4 DTM. L’écurie compte environ cinquante employés.

En 2014, l’écurie est engagée avec Audi dans le nouveau championnat de Formula E qui voit courir des monoplaces à propulsion électrique.


Audi RS6 Avant by ABT au Salon de Genève 2016 pour célébrer le 120ème anniversaire du préparateur


RUF SCR

Au 88e Salon international de l’automobile de Genève, le fabricant allemand de voitures de sport RUF (se basant sur les modèles Porsche 911) a présente son récent chef-d’œuvre, mêlant le design des années 1970 avec les dernières technologies actuelles portant le badge RUF SCR 2018.

Le nom SCR est synonyme d’une tradition de 40 ans dans l’histoire de la marque RUF. Le nom SCR signifie Sports Carrera RUF. La SCR a été créée en 1978 et a immédiatement impressionné les experts du célèbre magazine automobile allemand ,Auto Motor und Sport’.

La RUF SCR originale était propulsée par un moteur à six cylindres, d’une cylindrée de 3,2 litres et développant une puissance maximale de 217 ch (160 kW) à 5700 tr/min et 280 Nm à 4100 tr/min. Ce moteur était associé à une boite de vitesse à 5 rapports. Les moteurs Porsche de série sur la 911 développaient 180 ch.

On reconnaît du premier coup d’oeil une Porsche 911. Sauf que, La voiture est entièrement construite avec des pièces développées par RUF. La voiture est d’ailleurs plus longue d’environ 17 cm et est plus large par rapport à une Porsche 911 similaire. Les ailes arrière sont équipées d’une entrée d’air, marque de RUF, permettant d’alimenter en air le moteur d’une manière plus efficace et importante.

RUF SCR - top - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

RUF SCR – top – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

RUF a intégré un aileron arrière rétractable tout comme des poignées de porte rétractables. La SCR est équipée d’un pare-chocs avant doté de prises d’air rondes de refroidissement et d’un refroidisseur d’huile intégré. RUF a fait appel aux technologies LED concernant l’éclairage extérieur de la SCR.

RUF SCR - side-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

RUF SCR – side-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

38 ans plus tard, RUF s’est associé à ce savoir-faire traditionnel pour ses célèbres voitures extraordinaires et a développé un nouveau prototype. Après deux années de conception et de mises au point, Alois Ruf, a présenté en 2018 son nouveau modèle qui reprend cet ADN afin de refaire vivre le mythe SCR tout en intégrant les technologies modernes. Le résultat est la toute nouvelle RUF SCR 2018 qui est fidèle à la tradition RUF. La nouvelle voiture est dotée d’un châssis monocoque en fibre de carbone et d’une carrosserie entièrement en fibre de carbone renforcée par une cage de protection intégrée (IRC – Integrated Roll Cage). Grâce à la fibre de carbone très présente, la voiture pèse 1250 kg.

La suspension push-rod sur les deux essieux permet au puissant moteur Flat 6 atmosphérique maison de 4,0 litres de type Metzger et refroidi par eau d’exploiter au maximum le potentiel de la voiture. Aujourd’hui, ce moteur entièrement conçu par RUF développe une puissance de 510 ch (375 kW) à 8270 tr/min et 470 Nm de couple à 5760 tr/min, permettant à la voiture d’atteindre 320 km/h. Le moteur Boxer à 6 cylindres est accouplé à une boîte de vitesse manuelle à 6 rapports.

La voiture est une stricte 2 places avec peu de rangement. Le poids est le plus faible possible, avec de simples tapis sur le sol en carbone. Le sièges baquet sont aussi en carbone.

A l’intérieur, c’est très épuré. RUF propose un habitacle revêtu d’Alcantara, des sièges baquets électriques en carbone avec le fameux motif pieds de poule. Les pédaliers sont en aluminium et le conducteur a devant lui un combiné à 5 écrans analogiques dont le central affiche la vitesse. Le rétroéclairage est vert comme sur les premières Porsche 911. La climatisation fait aussi partie des équipements.

RUF SCR - front-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

RUF SCR – front-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Le freinage est assuré par des disques en carbone céramique de 380 mm avec des étriers à 6 pistons à l’avant et des disques en carbone céramique de 350 mm et des étriers à 4 pistons à l’arrière. Un différentiel à glissement limité fait aussi partie des équipements techniques tout comme des jantes forgées en aluminium à fixation centrale : 8,5J x 19 chaussées de pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 en 245/35 ZR 19 à l’avant et 11J x 19 avec des pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 en 305/30 ZR 19 à l’arrière.

RUF SCR - rear - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

RUF SCR – rear – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

À l’arrière, un aileron type queue de baleine (issu de la 911 Turbo) a été adapté au couvercle du moteur pour assurer l’aérodynamique équilibrée. La voiture pouvait atteindre 255 km/h, ne pesant que 1100 kg.


RUF ?

L’aventure RUF en tant que constructeur automobile avait débuté en 1981. Mais en fait, dès 1939, Alois Ruf crée Auto RUF, une société de réparation de voitures.

Dans les années 1960, l’entreprise se spécialise dans la réparation des Porsche, et également dans le transport. Dans les années 1970, Ruf commence à préparer des Porsche 911, et met au point une boîte 5-vitesses pour la 930 Turbo. Sa première création propre est sur base de 911 SC, mais l’activité commence réellement quand le prototype BTR (Ruf Groupe B Turbo) sur la base d’une 911 Turbo sort en 1977.

En 1981, Ruf obtient la qualité de constructeur automobile aux yeux de l’État Allemand, et un accord officiel avec Porsche est mis en place. La marque devient réellement célèbre en 1987 quand la CTR devient la voiture la plus rapide du monde, avec 343 km/h enregistrés sur le circuit de Nardò en Italie, également sous le nom de ‘Yellow Bird’ donné par le magazine américain Road & Track pour sa couleur et ses performances (observées lors d’essais de vitesse) hors normes pour l’époque (record mondial de vitesse avec 343 km/h atteints).


Porsche RWB RUF 964 Matte Black et Nakai-san au Essen Motor Show 2015


Liberty Walk PERFORMANCE

Liberty Walk est devenu en quelques mois au Japon et aux USA un préparateur absolument incontournable bénéficiant d’une renommé mondiale.

Kato Wataru, le fondaeur et boss de cette firme japonaise, prend les supercars les plus en vue, leurs pose un kit carrosserie maison, les élargit puis les rabaisse, pour les rendre encore plus brutal. Certes cela ne fait pas l’unanimité, mais le japonais le souligne lui-même : il fait avant tout ce qu’il apprécie, et le principal c’est que l’on en parle. Et ça marche ! Les voitures préparées par Liberty Walk font vite effet, elles interpellent, choquent, font rêver. Très vite, ces kits carrosseries sont devenus très à la mode dans la sphère de la car-culture.

Liberty Walk stand - rear view - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Liberty Walk stand – rear view – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

La Ford Mustang de Liberty Walk remonte à l’automne dernier. Le muscle car américain, qui est arrivé en Europe avec un passeport japonais, se trouve également à Genève, mais avec une couleur grise au lieu du rouge d’origine. Badges 5.0 sur les ailes, le Pony court sur la calandre, on ajoute le kit de carrosserie et la suspension pneumatique.

Liberty Walk BMW M4

La Liberty Walk BMW M4 Cabriolet reste stock sous la capot moteur, et reçoit des pièces en fibre de carbone, des ailes larges, des stickers, des suspensions et jantes spécifiques.

LibertyWalk BMW M4 cab - front face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

LibertyWalk BMW M4 cab – front face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

La BMW M4, avec son moteur de six cylindres en ligne développant 431 ch et 550 Nm de couple, reçoit son kit emblématique de LB.

LibertyWalk-BMW M4 - front view - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

LibertyWalk-BMW M4 – front view – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Liberty Walk Nissan GT-R

La Nissan GT-R au V6 VR38DETT, revue et élargie par Liberty Walk est l’une des plus connues dans la sphère du tuning haut de gamme. La calandre est encore plus ouverte, pour gaver la mécanique de série en air, le bouclier gagne des feux de jour, ainsi que quatre déflecteurs issus d’une compétition de Time Attack. Les ailes avant adoptent des ouïes d’aération alors que la poupe est plus aérée. L’aileron n’est pas moins impressionnant avec des montants désormais collés au bouclier.

Liberty Walk Nissan GT-R - front side-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Liberty Walk Nissan GT-R – front side-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Liberty Walk Lamborghini Aventador

Comme vous pouvez le voir, l’Aventador Roadster 2018 LB Walk Aventador Roadster est livré avec des éléments ultra spécifiques, qui sont répartis sur toute la voiture. Le tablier avant est orné d’une paire d’ailettes de chaque côté et le capot est en carbone.

Liberty Walk Lamborghini Aventador - front-face - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Liberty Walk Lamborghini Aventador – front-face – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Les larges ailes arrière sont munies d’entrées d’air, tandis que la section des jupes latérales contient des embouts aérodynamiques de type course. Il faut aussi mentionner le jeu de teintes vives qui orne le compartiment moteur, qui souligne la présence d’un bô V12 atmospéhrique.

Liberty Walk Lamborghini Aventador - rear - GimsSwiss 2018 - photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Liberty Walk Lamborghini Aventador – rear – GimsSwiss 2018 – photo by Arnaud Demasier RS Photographie

Si l’aileron arrière est la première chose qui attire l’attention, le diffuseur arrière est peut-être encore plus extrême. Et assumé, car l’ensemble de la préparation est soignée. L’Avendator se pare d’un look inédit.


LB ?

A l’âge de 26 ans, Wataru Kato a ouvert un petit concessionnaire automobile au Japon. Le concessionnaire ne pouvait contenir qu’un maximum de 3 voitures, mais Kato n’a pas laissé cela l’empêcher de changer complètement le jeu. Kato s’est fait connaître presque immédiatement sous le nom de Liberty Walk.

Liberty Walk est une entreprise qui a été inspirée par Nissan Works, qui a vu le jour dans les années 70. Nissan Works s’est consacré à améliorer les performances des petites voitures Nissan en les abaissant et en les équipant de roues et de kits de carrosserie plus larges pour aider les voitures à être plus performantes.
Ces extensions sont perforées et les rivets sont apparents, ce qui donne ce côté brute aux préparations.

Wataru Kato a décidé d’amener cette idée à un tout autre niveau en utilisant principalement des supercars de tout horizon et la production Liberty Walk est devenu reconnu. La SEMA, pour Specialty Equipment Marketing Association, ont invité le Team LB à venir au SEMA Show et à exposer leurs véhicules customs.

Les performances de la Liberty Walk ont été immédiatement remarquées. Ils offrent des services allant de la suspension et de l’échappement à la carrosserie et à la conception. Leurs voitures abaissées avec des ailes au style brutale et de larges roues personnalisées sont devenues célèbres pour une raison. C’est parce que Kato avait une idée complètement différente de tout ce qui existait à l’époque. Il n’a cessé d’innover et de s’agrandir, et maintenant le magasin Liberty Walk est six fois plus grand qu’avant, et peut exposer de nombreuses voitures.

Mr. Kei Miura of Rocket Bunny and I work together through the production phase. Liberty Walk’s LB Performance is a collaboration of Miura’s design and my own.

The design is not biased strongly towards either of our designs – we take good ideas from each of our designs so we get along really well.

Realistically, we use Works body parts and fasteners for over-fenders and we are just in love with these parts. So we have included some Works parts into our current designs that we are working on.

The greatness of Works has been proven for a long time – since Skyline modification became popular – and so Works parts are essential for both Rocket Bunny and Liberty Walk customizations.

About Rocket Bunny, I just get so amazed about their detailed work and their great sense. Including Akira Nakai (of RWB), we are all old school car enthusiasts. We don’t have concerns about each other and we just recognize each other’s talent.

– Wataru Kato, LIBERTY WALK, founder

Cela peut montrer que si vous avez une idée différente, et une volonté de mettre l’idée en action, vous pouvez réussir. Ceci ainsi que le fait que les voitures que Liberty Walk produit sont phénoménales. Wataru Kato a innové et changé complètement le game du tuning.


Liberty Walk Lamborghini Miura : the most Outrageous classic supercar (base GT40 Ford V8) préparée avec audace


Source et images :
Arnaud Demasier RS Photographie – Team DESIGNMOTEUR
Facebook RS Photographie
Instagram @arnodemas



Comments are closed.