Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Business » Hardware & Tech » Intel $15.3B deal w/ Mobileye #ADAS (Intel Automated Driving Group & plateforme Intel GO)

Intel $15.3B deal w/ Mobileye #ADAS (Intel Automated Driving Group & plateforme Intel GO)


Quand il est venu au Salon de l’automobile de Los Angeles, en novembre 2016, Brian Krzanich, le patron d’Intel, avait promis d’investir quelques millions supplémentaires dans le secteur des véhicules autonomes au cours des deux prochaines années. Mais on va parler de plus de 15 milliards de dollars, avec l’annonce de Intel buy Mobileye. Selon le communiqué publié lundi 13 mars 2017, le spécialiste des semi-conducteurs (connu pour ses microprocesseurs) s’apprête à signer afin d’acquérir Mobileye, une société spécialisée ADAS (Advanced Driver Assistance Systems), dans la vision artificielle et les solutions (capteurs et logiciels) qui permettent la conduite autonome. Donc, Intel est le numéro un des semi-conducteurs et Mobileye revendique la place de leader mondial des systèmes anti-collisions, deux spécialités indispensables pour développer un véhicule capable, grâce à ses capteurs, ses caméras et à la transmission rapide des données, de conduire sans intervention humaine. Désormais, sous la conduite d’Amnon Shashua, le patron et cofondateur de Mobileye, que seront développées les nouvelles solutions d’Intel en matière de véhicules sans conducteur. L’acquisition de Mobileye par Intel avec ses 15 milliard « éclipse par sa taille » les acquisitions « épiques » dans le secteur automobile, de l’acquisition d’Opel par PSA pour 1,8 milliard d’euros à la prise de contrôle majoritaire de Nissan Motor dans Mitsubishi Motors pour 2 milliards d’euros… Debriefing Business.

Mobileye ?

Crée en 1999 par Amnon Shashua et Ziv Aviram, cette entreprise israélienne spécialisée dans la vision artificielle appliquée à l’automobile et dans le développement de systèmes avancés d’aide à la conduite (Advanced Driver Assistance Systems) travaille avec de nombreux constructeurs automobiles dont les caméras sont montées en série.

En 2006, l’entreprise développe son activité en créant son pôle aftermarket. Ces produits sont vendus à un réseau international de distributeurs sur tous les continents. En France, la société AutoCare est dépositaire de ce dispositif.

En 2011, Mobileye et STMicroelectronics ont annoncé avoir commercialisé plus d’un million de boîtiers, les deux entreprises ont signé un partenariat en 2005.

Le 11 mars 2015, l’entreprise de systèmes d’aide à la conduite Valéo a signé un partenariat technologique avec Mobileye portant sur la sécurité active et la voiture autonome.

En juin 2015, Mobileye a passé le cap symbolique des 11 milliards de dollars de capitalisation boursière, seulement un an après son introduction en bourse.

En janvier 2016, lors du CES à Las Vegas, Mobileye et Volkswagen ont signé un partenariat stratégique concernant les technologies de traitement d’image en temps réel puis, en février 2016, un autre accord est signé avec Renault-Nissan.

Intel ?

Intel domine très largement le marché des processeurs pour serveurs, avec une part de marché qui dépasse en 2015 les 95%.

Depuis les années 2010, les processeurs ARM concurrencent les processeurs Intel « par le bas », basse puissance de calcul et basse consommation électrique. Dans l’électronique embarquée des smartphones par exemple, ces puces chauffant peu sont très utilisées.

Peu à peu, Microsoft & Qualcomm envisage d’équiper la prochaine génération d’ordinateur, appareil connecté, ou de ‘device’ ou ‘Cellular PC’, avec des processeurs ARM fonctionnant sous Windows 10 ARM et même au sein des serveurs via Project Olympus.


Qualcomm to Acquire NXP …1er fabricant mondial du marché Automotive semiconductor


Avec un marché des PC en décroissance, 265 millions d’unités en 2016 contre 288 en 2015 selon Gartner, Intel est bien obligé de trouver de nouveaux débouchés pour ses puces x86. Dépassé par ARM sur le segment des terminaux mobiles, le fondeur de Santa Clara n’entend pas se laisser distancer sur le marché des voitures autonomes.

Intel va trouver sur sa route… Nvidia qui travaille déjà avec Audi et Volvo via le système Cockpit Virtual et sa plate-forme Tegra qui anime le système Drive PX. Les solutions de Nvidia vont du système d’infodivertissement comme pour la reconnaissance des voitures, des panneaux de circulation, des piétons et d’autres obstacles sur la route.

Nvidia propose déjà sa plate-forme de développement Drive PX 2, un puissant ordinateur sur base ARM refroidi à l’eau pour les voitures autonomes annoncé au CES 2016. Volvo teste d’ailleurs cette solution pour ses voitures autonomes sur base XC-90. Le matériel de Nvidia est également utilisé dans les véhicules Tesla. Le Drive PX 2 dispose de deux puces ARM secondées par deux GPU (à base de Pascal), mais avec une connectivité 4 G et non pas 5G.


NVIDIA drive CES 2017 w/ Bosh, ZF & Audi team up AI smartcars & copilot …moteur Drive PX 2


Intel & Mobileye se connaissent déjà bien. Les deux entreprises ont noué en juillet 2016 un partenariat avec le constructeur BMW pour développer le socle technologique de véhicules autonomes, aussi bien pour les modèles du groupe BMW que pour d’autres constructeurs.


Intel, BMW Group and Mobileye Accelerate Automated Driving


Intel, the BMW Group and Mobileye announce a fleet of approximately 40 autonomous test vehicles that will be on the roads by the second half of 2017.


Intel Automated Driving Group

Début 2017, Intel a annoncé plusieurs initiatives visant à accélérer sur le marché émergent de la conduite autonome.
La société a officiellement créé une nouvelle organisation interne appelée ADG pour Automated Driving Group, dédié à l’élaboration de solutions pour des véhicules autonomes. Intel a annoncé son intention d’investir $250 millionsdans la création de diverses technologies qui permettent la conduite autonome.

Intel a également collaboré avec Delphi et Mobileye à développer une plateforme de conduite autonome clé en main qui pourrait être utilisée par les différents constructeurs automobiles.

Intel GO

Pour entrer sur le marché des systèmes d’auto-conduite, Intel dégaine sa plate-forme Go avec un Xeon 28 coeurs, secondé par deux circuits FPGA. En ligne de mire, on retrouve Nvidia et son Drive PX-2 annoncé il y a un an déjà.

Ainsi, en janvier 2017, Intel passe à la vitesse supérieure avec l’introduction d’Intel GO, une nouvelle marque regroupant nos solutions automobiles, et impliquant aussi bien le véhicule, que la connectivité et le cloud. Intel GO intègre de nouveaux kits de développement qui vont des processeurs Intel Atom nouvelle-génération jusqu’aux processeurs Intel Xeon, et incluent la première plateforme de développement 5G-ready du secteur.

Ce système Intel GO, adaptable du véhicule au cloud, va permettre à l’industrie automobile d’accélérer vers un futur sans conducteurs. Il offre aux constructeurs et aux fournisseurs une plus grande flexibilité pour leurs modèles, et réduit les délais et coûts nécessaires pour la mise sur le marché de nouvelles expériences. Composé de kits de développements matériel et logiciel, le système Intel GO complet comprend :

Platforme Intel Go ?

Intel GO development platforms for automated driving, including both Intel Atom and Intel Xeon processor versions, make it easier for developers to build, evaluate, benchmark, and optimize automated driving solutions, from Advanced Driver Assistance Systems (ADAS) to fully autonomous vehicles. These platforms jump-start development, enable flexibility in design, and speed time to market. Both platforms include Arria 10 FPGAs to speed production and come with a set of sample applications, run times and libraries, and middleware. In addition, they provide building blocks to enable developers to deliver functional safety and security to platforms.

Intel Go plateform - 2017 - cover

Intel Go plateform – 2017 – cover

‘Intel Go In-Vehicle Development Platform for Automated Driving’ qui offre une adaptabilité et une optimisation énergétique sans équivalents. Proposant des processeurs qui vont des Intel Atom nouvelle génération jusqu’aux Intel Xeon haute-performance et aux FPGA Intel Arria 10, ces deux plateformes offrent toute la puissance informatique nécessaire pour alimenter une vaste gamme de fonctions, dont la perception, la fusion, et la prise de décision.

Intel Go Automotive 5G Platform

‘Intel Go Automotive 5G Platform’ offre la première plateforme 5G-ready pour l’automobile. Elle permet aux constructeurs de développer et de tester une large gamme de scénarios d’utilisation et d’applications avant le lancement de la 5G prévu en 2020.

To confidently support vehicle-to-everything (V2X) communications, over-the-air updates, and new in-vehicle experiences, providers will need increasingly higher data transfer speeds, as well as faster response times—not just in seconds, but in milliseconds. The Intel GO automotive 5G platform, available February 2017, offers the industry’s first 5G-ready platform for the automotive segment. This platform allows automakers to develop and test a wide range of use cases and applications for 5G

Intel Go Automotive SDK

‘Intel Go Automotive SDK’ (Software Development Kit) offre plusieurs outils importants, spécifiques à l’industrie de la conduite automatisée, et incluant des outils d’apprentissage profond. Il offre une grande constance de développement afin d’aider les ingénieurs à optimiser leurs équipements tout en accélérant le rythme de conception.

The software stack within automated driving systems must be able to efficiently handle demanding real-time processing requirements while minimizing power consumption. The Intel GO automotive SDK helps developers and system designers maximize hardware capabilities while speeding the pace of development with a variety of tools

Intel Technologies for the Data Center

‘Intel Technologies for the Data Center’ offre un environnement via cloud computing.

High-performance computing in the car is essential to making immediate driving decisions. However, the data center is responsible for all artificial intelligence (AI) simulation and ongoing training. The data generated by automated vehicles will serve as a new kind of currency, opening the door for the automotive ecosystem to act on emerging business opportunities. The greatest opportunity lies in AI, as machine learning and deep learning will enable automated driving models. In addition, data about traffic, roads, and users can be used to create new applications and better experiences.


« Le système Intel GO nous permet aujourd’hui d’étendre encore cette présence. Notre héritage dans le domaine inclut 49 véhicules récompensés, et plus de 30 modèles basés sur des technologies Intel présents sur les routes aujourd’hui. Mais – on le sait moins – Intel est également présent dans des centaines de voitures testées à l’heure actuelle sur les routes.

Des acteurs majeurs de l’industrie tels que BMW, Delphi et Baidu ont annoncé qu’ils comptaient utiliser la technologie Intel au sein de leurs véhicules autonomes. BMW a même annoncé avec Intel et Mobileye qu’une flotte d’environ 40 véhicules autonomes BMW, équipés de solutions Intel GO, seraient sur les routes d’ici la fin 2017. Avec les plateformes Intel GO, les constructeurs et leurs fournisseurs disposent maintenant des outils nécessaires pour développer des voitures sans conducteurs prêtes à accueillir des technologies comme la 5G. »

– Doug Davis, vice-président, Intel Automated Driving Group


See What the Self-Driving Car ‘Sees’ with 5G


Augmented reality lets visitors to the 2017 Consumer Electronics Show watch Intel’s demonstration of an autonomous car “seeing” the world around it via a 5G network.


Intel Announces $250 Million Investment for Autonomous Driving

Delivering his keynote address at the LA Auto Show’s AutoMobility conference, Intel CEO Brian Krzanich today announced that Intel Capital is targeting more than $250 million of additional new investments over the next two years to make fully autonomous driving a reality. This is the first time Intel is keynoting at an automotive conference, signifying how critical the automotive market has become for the company.

These investments will drive the development of technologies that push the boundaries on next-generation connectivity, communication, context awareness, deep learning, security, safety and more. Drilling down into the areas that will be fueled by the fresh investments, Krzanich highlighted technologies that will drive global Internet of Things (IoT) innovation in transportation; areas where technology can directly mitigate risks while improving safety, mobility, and efficiency at a reduced cost; and companies that harness the value of the data to improve reliability of automated driving systems.

Addressing a large crowd of automotive and technology industry representatives, Krzanich talked about how the automotive industry is on the cusp of a major transformation, demanding unprecedented levels of computing, intelligence and connectivity. With the variety of sensors, sonar, LIDAR and cameras that will come embedded in autonomous cars, he highlighted the need for the industry to be prepared for the data deluge with over 4,000 GB of data coming from a single car each day.

The announcement is part of Intel’s ongoing work with automakers and system suppliers to help integrate advanced technologies into cars.

In an autonomous car, we have to factor in cameras, radar, sonar, GPS and LIDAR – components as essential to this new way of driving as pistons, rings and engine blocks. Cameras will generate 20-60 MB/s, radar upwards of 10 kB/s, sonar 10-100 kB/s, GPS will run at 50 kB/s, and LIDAR will range between 10-70 MB/s. Run those numbers, and each autonomous vehicle will be generating approximately 4,000 GB – or 4 terabytes – of data a day. – Intel

Intel data automobility - 2017 - infographic

Intel data automobility – 2017 – infographic


Avec la variété de capteurs, sonar, Lidar et caméras embarqués dans les voitures autonomes, l’industrie doit se préparer au traitement d’un déluge de données de plus de 4 To par jour provenant d’une seule voiture, estime le patron d’Intel.

La firme a noué des accords commerciaux et partenariats stratégiques avec des constructeurs et équipementiers automobiles. Sur les 12 derniers mois, il a obtenu un volume de commandes d’une valeur de 1 milliard de dollars de clients dans l’automobile.

A proven partner for automakers and suppliers, Intel has booked more than $1 Billion worth of design win revenue in the past 12 months. The company also has 49 design wins with leading global car manufacturers including BMW, Daimler, Hyundai, Infiniti, Jaguar XF, Kia, Lexus, Mini Cooper, Rolls Royce, Toyota, Tesla and others.

Intel estime qu’il a donc un avantage sur ses concurrents avec sa connectivité 5G, qui permettra aux voitures de communiquer entre elles sur le modèle C-V2X (Cellular Vehicle-to-Everything) pour analyser les objets mobiles et les obstacles fixes.

Les plateformes Intel Go font en fait partie d’un kit de développement qui vient – comme chez Nvidia – avec un ensemble d’outils logiciels. La plate-forme matérielle Go est complétée par deux FPGA (Field-Programmable Gate Array) qui peuvent être reprogrammés pour effectuer des tâches multiples. En résumé, les FPGA sont à Intel Go ce que les GPU (Graphics Processing Unit) sont au Drive PX 2 de Nvidia.

Les plates-formes de développement Intel Go et Nvidia Drive PX 2 ont pour l’instant le même objectif : améliorer les systèmes informatiques pour traiter plus rapidement les données et détecter les piétons et les voitures, mais aussi reconnaître les voies, et respecter les signaux. Les ordinateurs devront prendre des décisions basées sur des algorithmes et des données collectées à partir de caméras et de capteurs comme les Lidar et radar.

C’est là qu’entre en jeu Mobileye !


Intel & Mobileye

Afin de se renforcer davantage dans ce secteur, Intel vient d’annoncer le rachat de Mobileye. Il est question de 63,54 dollars par action, soit une valorisation de près de 15 milliards de dollars. Avant l’ouverture de la bourse, l’action de la société était à 47,27 dollars (pour un total de 10,57 milliards de dollars), mais l’annonce l’a évidemment fait remonter à plus de 61 dollars (30 % de hausse) en pre-market.

Pour rappel, Intel a les moyens puisque la société a dégagé plus de 10 milliards de dollars de bénéfices en 2016.

La finalisation est attendue au cours des neuf prochains mois. Grâce à cette acquisition, Intel veut se positionner comme « un fournisseur de technologie de premier plan sur le marché en forte croissance des véhicules hautement autonomes », un secteur qui pourrait engranger les 70 milliards de dollars en 2030.

Amnon Shashua et Ziv Aviram (cofondateurs de Mobileye) tiennent à préciser quelques points : au-delà du montant, « cette transaction est unique dans le sens où, au lieu d’intégrer Mobileye à Intel, Intel Automated Driving Group (ADG) sera intégré dans Mobileye ».

Le nouvel ensemble sera toujours siégé en Israël et placé sous la direction d’Amnon Shashua, qui rendra directement compte au PDG d’Intel, Brian Krzanich. Concernant le team Mobileye, Intel indique que tous les employés (environ 660) devraient rester.


Intel - Mobileye - 2017 logotypes

Intel – Mobileye – 2017 logotypes


Intel to Acquire Mobileye

Intel Corporation and Mobileye today announced a definitive agreement under which Intel would acquire Mobileye, a global leader in the development of computer vision and machine learning, data analysis, localization and mapping for advanced driver assistance systems and autonomous driving. Pursuant to the agreement, a subsidiary of Intel will commence a tender offer to acquire all of the issued and outstanding ordinary shares of Mobileye for $63.54 per share in cash, representing an equity value of approximately $15.3 billion and an enterprise value of $14.7 billion.

Combining Technology and Talent to Accelerate the Future of Autonomous Driving

The combination is expected to accelerate innovation for the automotive industry and position Intel as a leading technology provider in the fast-growing market for highly and fully autonomous vehicles. Intel estimates the vehicle systems, data and services market opportunity to be up to $70 billion by 2030. This transaction extends Intel’s strategy to invest in data-intensive market opportunities that build on the company’s strengths in computing and connectivity from the cloud, through the network, to the device.

This acquisition will combine the best-in-class technologies from both companies, spanning connectivity, computer vision, data center, sensor fusion, high-performance computing, localization and mapping, machine learning and artificial intelligence. Together with partners and customers, Intel and Mobileye expect to deliver driving solutions that will transform the automotive industry.

The combined global autonomous driving organization, which will consist of Mobileye and Intel’s Automated Driving Group, will be headquartered in Israel and led by Prof. Amnon Shashua, Mobileye’s CoFounder, Chairman and CTO. The organization will support both companies’ existing production programs and build upon relationships with automotive OEMs, Tier-1 suppliers and semiconductor partners to develop advanced driving assist, highly autonomous and fully autonomous driving programs. Intel Senior Vice President Doug Davis will oversee the combined organization’s engagement across Intel’s business groups and will report to Prof. Amnon Shashua after the transaction’s closing.

“This acquisition is a great step forward for our shareholders, the automotive industry and consumers,” . “Intel provides critical foundational technologies for autonomous driving including plotting the car’s path and making real-time driving decisions.

Mobileye brings the industry’s best automotive-grade computer vision and strong momentum with automakers and suppliers. Together, we can accelerate the future of autonomous driving with improved performance in a cloud-to-car solution at a lower cost for automakers.”

– Brian Krzanich, CEO Intel

“We expect the growth towards autonomous driving to be transformative. It will provide consumers with safer, more flexible, and less costly transportation options, and provide incremental business model opportunities for our automaker customers.

By pooling together our infrastructure and resources, we can enhance and accelerate our combined know-how in the areas of mapping, virtual driving, simulators, development tool chains, hardware, data centers and high-performance computing platforms. Together, we will provide an attractive value proposition for the automotive industry.”
– Ziv Aviram, Mobileye Co-Founder, President CEO

As cars progress from assisted driving to fully autonomous, they are increasingly becoming data centers on wheels. Intel expects that by 2020, autonomous vehicles will generate 4,000 GB of data per day, which plays to Intel’s strengths in high-performance computing and network connectivity. The complexity and computing power of highly and fully autonomous cars creates large-scale opportunities for high-end Intel Xeon processors and high-performance EyeQ4 and EyeQ5 SoCs, high-performance FPGAs, memory, high-bandwidth connectivity, and computer vision technology.


Source et images :
Intel, Mobileye


BMW & Intel CeBIT17



Comments are closed.


TimeDM ad Pixel