Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Auto » News » Nissan GT-R50 by Italdesign : véhicule prototype muni du V6 NISMO VR38DETT 3.8L bi turbo boosté à 720 ch.

Nissan GT-R50 by Italdesign : véhicule prototype muni du V6 NISMO VR38DETT 3.8L bi turbo boosté à 720 ch.


Nissan et Italdesign ont créé un nouveau prototype de véhicule dénommé la ‘Nissan GT-R50 by Italdesign’. GT-R pour Gran Turismo Racer. GT-R. Ce sont trois lettres qui sont devenu l’emblème de l’automobile sportive de Nissan et pour beaucoup de passionnés automobile. Basée sur un modèle Nissan GT-R NISMO de série 2018, cette voiture unique célèbre le 50ème anniversaire de la GT-R et de Italdesign, entreprise italienne de design automobile fondée en 1968 par le designer Giorgetto Giugiaro. De son côté, Nissan, a amélioré le traditionnel moteur VR38DETT V6 de 3.8L assemblé à la main pour produire 720 ch et 780 Nm.

Buon 50th 誕生日 Nissan GT-R & Italdesign

The Nissan GT-R50 by Italdesign


Nissan and Italdesign have created a new prototype vehicle – the Nissan GT-R50 by Italdesign – in their first-ever collaboration.

Nissan GT-R ?

La première voiture Skyline GT-R, connue sous la désignation interne de Nissan PGC10, est sortie le 4 février 1969 et était une exclusivité du réseau de concessionnaires japonais Nissan. Elle était disponible à l’origine sous forme de berline à quatre portes après ses débuts publics au Tokyo Motor Show d’octobre 1968. Il a été annoncé aux côtés de la voiture de course Nissan R380 pour mettre en valeur l’héraldique de course de la Skyline.

Il était équipé de la S20 I6 de 2,0 L à DACT produisant 160 ch à 7000 tr/min et 177 Nm de couple à 5600 tr/min.

La puissance était fournie aux roues arrière par une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. Le premier Skyline GT-R a roulé sur une suspension à bras semi-traînant. Il était disponible sous forme de coupé en mars 1971 avec le code châssis KPGC10.

Un nom populaire pour le PGC et le KPGC10 Skyline GT-R était « Hakosuka », qui combine le mot japonais pour box (« hako » ou ハコ) et l’abréviation prononcée de skyline (« Suka » ou スカ comme dans スカイライン ou « sukairain »).



Entre 1969 et 1974, et de nouveau entre 1989 et 2002, Nissan a produit une version haute performance de son coupé Skyline appelée Nissan Skyline GT-R. Cette voiture est devenu une icône de l’Automobile.

Le successeur du KPGC10, le KPGC110, est sorti en 1973 après son introduction au Tokyo Motor Show de 1972. Propulsé par un moteur I6 S20 de 1989 cc, le GT-R de deuxième génération fournissait de la puissance aux roues arrière par l’intermédiaire d’une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports.

Nissan a relancé la GT-R en 1989. À l’époque, Nissan participait à des courses de groupe A avec la Skyline GTS-R. Nissan voulait retirer la GTS-R au profit d’un véhicule plus compétitif. La nouvelle génération de châssis GT-R, E-BNR32 (communément abrégé en R32), a été conçue pour dominer le Groupe A de course.

Ce nouveau concept de traction intégrale RB26DETT de 2,6 L a été mis en production sous le nom de R32 Skyline GT-R de Nissan. Le R32 développe 276 ch et 361 Nm de couple, il a un poids à vide de 1430 kg. Nissan a officiellement démarré sa production le 21 août 1989 et a commencé sa campagne Groupe A en 1990.

Le Skyline GT-R Nismo, identifié par le suffixe de code modèle « RA », a été introduit le 22 février 1990.

Mécaniquement, la GT-R Nismo utilise le moteur RB26 de la GT-R « standard » mais remplace les turbos Garrett T03 de série par des modèles T04B plus grands.

Pour célébrer le succès de la GT-R dans les courses du Groupe N et du Groupe A, Nissan a introduit le Skyline GT-R V-Spec (« Victory SPECification ») le 3 février 1993.

Les couleurs les plus populaires sont KH2 « Gun Grey Metallic » (45% des voitures), suivi de 326 « Crystal White » (18%), 732 « Black Pearl Metallic » (13%), KL0 « Spark Silver Metallic » (12%). La couleur la plus rare est BL0 « Greyish Blue Pearl ».

Le E-BCNR33 (R33) a été développé en 1995 comme successeur du modèle R32. Le moteur du R33 était presque identique à celui du R32. Il utilisait les mêmes turbocompresseurs et les mêmes spécifications pour la boîte de vitesses manuelle,. Le moteur a corrigé la faiblesse du collier d’entraînement de la pompe à huile du R32, qui avait tendance à se rompre dans les applications de plus grande puissance, en utilisant un collier plus large. Le modèle de base R33 GT-R pèse 1540 kg.

La R33 GT-R a été lancée en janvier 1995 avec le modèle de base GT-R et le modèle V-Spec.

Les modèles GF-BNR34 (R34) Skyline GT-R, GT-R V-Spec et GT-R V-Spec N1 ont été lancés en janvier 1999. La R34 GT-R était également plus courte (de l’avant vers l’arrière) et le porte-à-faux avant a été réduit. Les couvercles des soupapes étaient peints en rouge brillant (code couleur Cherry Red Effect Z24 ou X1020), contrairement au noir des modèles précédents. Sous le capot, il y a eu le bloc 2.6L RB26DETT Twin-turbo I6, ou 2.8 L RB28DETT Twin-Turbo I6.

La GT-R des années 1990 comprenait un moteur de 2,6 litres à six cylindres bi turbo produisant 276 chevaux. Les turbocompresseurs de série étaient de conception hybride acier/céramique.

Semblable aux dernières générations de la Skyline GT-R, la GT-R est à quatre roues motrices avec un moteur 6 cylindres biturbo et possède les quatre feux arrière ronds caractéristiques.

Cependant, le GT-R est un tout nouveau modèle partageant peu avec ses « sœurs » Skyline et reste une refonte complète des Skylines précédentes plutôt qu’une évolution incrémentale ; le système HICAS (High Capacity Actively Controlled Steering) à quatre roues directrices a été retiré et l’ancien moteur RB26DETT à 6 cylindre en ligne a été remplacé par un nouveau bloc V6 nom de code VR38DETT.

En raison de l’héritage de la GT-R, le code du châssis pour la toute nouvelle version a été appelé CBA-R35, ou ‘R35’ en abrégé.

VR est une série de moteurs V6 biturbo type DOHC (Double Over Head Camshaft, soit double arbre à came en tête) de Nissan avec des cylindrées variant de 3.0L à 3.8L. Une évolution de la série VQ qui connaît un grand succès, elle s’inspire des développements des moteurs de course VRH JGTC et Nissan R390 GT1 Le Mans.

Le VR38DETT comporte 24 soupapes commandées par deux arbres à cames en tête (2 par culasse) avec un calage variable des soupapes à l’admission seulement. Le bloc est en aluminium moulé avec des alésages de chemise de cylindre de 0,15 mm. Ce revêtement fournit une couche protectrice dure pour que les segments de piston glissent pendant que le piston monte et descend pendant leurs cycles. Les carters de turbine des deux turbocompresseurs IHI (Ishikawajima-Harima Heavy Industries) sont intégrés dans les collecteurs d’échappement afin de réduire le poids et de renforcer l’équilibre du véhicule.

Le moteur est également équipé d’un système de lubrification sous pression contrôlé par thermostat. Le VR38DETT est équipé d’un système de commande à rétroaction qui modifie le rapport air/carburant en fonction de la charge du moteur, ce qui a un effet significatif sur la réduction de la consommation de carburant.

La GT-R est équipée d’une boîte de vitesses robotisée à double embrayage à six rapports, spécialement développée pour elle, et d’une transmission intégrale à répartition variable. Appelée ATTESA (Advanced Total Traction Engineering System for All-Terrain) ET-S (Electronic Torque Split), ce système se comporte comme une propulsion en temps normal mais offre la possibilité d’envoyer du couple vers les roues avant en cas de perte d’adhérence. L’amortissement est assuré par des amortisseurs Bilstein réglables sur trois positions.

La Nissan GT-R 2009 utilise une version mise à jour de l’ATTESA E-TS, qui est conçue pour fonctionner avec la disposition de la boîte-pont arrière de la voiture. Le système est unique en ce sens qu’il utilise deux arbres de transmission sous l’axe central du véhicule, avec un deuxième arbre de transmission légèrement à droite de l’arbre de transmission principal qui transfère la puissance aux roues avant.

Contrairement aux anciens systèmes ATTESA qui reposaient en grande partie sur la rétroaction mécanique, le système de la GT-R utilise des capteurs électroniques et des embrayages à commande hydraulique. Il dispose également d’un système de contrôle de la vitesse de lacet, qui permet de gérer efficacement l’angle de glissement. La répartition du couple entre l’avant et l’arrière peut passer de 2:98 pendant un démarrage à l’arrêt à un maximum de 50:50.

Grâce au système dit « Launch control », l’accélération annoncée est de 3,3 s pour le 0 à 100 km/h, performance qui a valu à la GT-R d’entrer dans le livre Guinness des records en tant que voiture « quatre places de production la plus rapide du monde sur le 0 à 100 km/h ». Le 400 mètres départ arrêté est mesuré en 12,1 s et le 1000 mètres départ arrêté en 21,8 s, des performances équivalentes à celles d’une Ferrari F40. La vitesse de pointe atteint 315 km/h, ce qui en fait l’une des voitures à quatre places de série les plus rapides du monde.

La GT-R Nismo génération 2013 a bouclé la Nordschleife en 7 minutes et 8 secondes, record établi en 2013. Ce qui fait de la GT-R la voiture de série qui détient le record du tour au Nürburgring.

La version 2016 se caractérise par une entrée d’air élargie, un nouveau capot moteur, des boucliers et bas de caisses redessinés, une nouvelle calandre en « V », de nouveaux phares reliés par une bande translucide à LED, des feux arrière à diodes et un nouveau moteur V6 de 570 ch et 637 Nm de couple de 3600 à 5800 tr/min.

Nissan a développé une version NISMO Edition GT-R pour l’année modèle 2017 dont la puissance passe à 600 ch.

Design Nissan GT-R50 by Italdesign

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - front face / face avant

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – front face / face avant

Italdesign a développé, conçu et construit la voiture. Les équipes de Nissan Design Europe à Londres et de Nissan Design America ont créé les designs extérieurs et intérieurs distinctifs et raffinés.

‘How often do you get to ask, ‘What if we created a GT-R without limits,’ and then actually get to build it?’

‘This is a rare window in time when two big moments intersect: 50 years of Italdesign shaping the automotive world and 50 years of Nissan generating excitement through our iconic GT-R. So to celebrate this convergence, Nissan and Italdesign created this custom GT-R to mark 50 years of engineering leadership.’

– Alfonso Albaisa, Nissan’s senior vice president for global design

Design extérieur Nissan GT-R50 by Italdesign

D’abord la carrosserie extérieure est sublimée par la teinte ‘Liquid Kinetic Gray’ avec des accents doré distinctifs anniversaire ‘Energetic Sigma Gold’.

La Nissan GT-R50 by Italdesign affiche un élément doré distinct qui s’étend sur presque toute la largeur du véhicule. Le capot est bombé, et les minces phares fzux LED s’étendent du passage de roue jusqu’à la partie supérieure des prises d’air extérieur.

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - top - front side-face / profil avant

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – top – front side-face / profil avant

De profil, la ligne de toit distinctive a été abaissée de 54 millimètres et comporte une section centrale inférieure, tandis que les parties extérieures légèrement surélevées donnent au profil du toit un aspect musclé. Les sorties de refroidissement GT-R « samurai blade » derrière les roues avant ont gagné en importance grâce à un incrustation en or et s’étendent du bas des portes jusqu’à la ligne de caisse.

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - front side-face / profil avant

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – front side-face / profil avant

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - side-face / profil

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – side-face / profil

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - top view

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – top view

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - rear side-face / profil arrière

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – rear side-face / profil arrière

L’arrière met en valeur la large voie de la voiture avec des feux de signalisation tendus et musclés autour des roues. La ligne des flancs s’effile autour de la base de la vitre arrière et se dirige vers le centre du couvercle du coffre.

La ligne de l’arrière descend plus longuement que sur la voiture standard. Combiné avec d’autres éléments en or, il apparaît comme un élément modulaire séparé de la structure arrière.

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - rear side-face / profil arrière

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – rear side-face / profil arrière

Les feux arrière ronds jumelés caractéristique de la Nissan GT-R ont été réimaginés comme un dispositif « flottant » séparé avec des anneaux de lumière fins et des centres creux, montés de manière à joindre le contrefort extérieur et la partie centrale.

Un grand aileron arrière réglable, monté avec deux montants, complète l’ensemble.

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - rear / arrière

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – rear / arrière

Design intérieur Nissan GT-R50 by Italdesign

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - interior / intérieur

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – interior / intérieur

À l’intérieur, la Nissan GT-R50 by Italdesign reflète son pedigree moderne et performant. Deux finitions différentes en fibre de carbone sont largement utilisées sur la console centrale, le tableau de bord et les garnitures de portes, ainsi que de l’Alcantara noir et du cuir italien noir sur les sièges.

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - seats / sièges

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – seats / sièges

Le moyeu central et les rayons du volant sont en fibre de carbone, tandis que la jante du volant a un fond plat et une garniture Alcantara assortie.

Nissan GT-R50 by Italdesign - 2018 - driving wheel / volant

Nissan GT-R50 by Italdesign – 2018 – driving wheel / volant

Les accents dorés font écho au traitement extérieur du tableau de bord, des portes et de l’appareillage de commutation futuriste inspiré des voitures de course.

Moteur Nissan GT-R50 by Italdesign

Nissan GT-R - 2017 - under the hood / capot moteur

Nissan GT-R – 2017 – under the hood / capot moteur

En mode préparation par NISMO, le V6 biturbo développe 600 ch. et 652 Nm. La puissance de 600 ch reste donc comme la précédente génération. Les performances continue de faire le 0 à 100 km/h en 2,5 secondes et vitesse maximale de 315 km/h.

Son développement résulte directement du palmarès engrangé par Nismo sur les circuits du monde entier : de la GT-R GT3 Nismo en Blancpain Endurance Series, aux GT-R GT500 et GT300 au Japon notamment.

S’inspirant de l’expérience de course GT3 de Nissan, NISMO, la division performance dédié Motorsport, fondée en 1984, de Nissan, a encore amélioré le moteur VR38DETT V6 de 3.8L assemblé à la main pour produire 720 ch et 780 Nm.

Les modifications apportées comprennent des turbocompresseurs à haut débit et à grand diamètre optimisés pour la compétition et des refroidisseurs intermédiaires de plus grande taille, un vilebrequin, des pistons, des bielles et des roulements, des jets d’huile à haut débit, des profils d’arbre à cames révisés, des injecteurs de carburant à haut débit, et des systèmes d’allumage, d’admission et d’échappement optimisés.

Une boîte de vitesses séquentielle renforcée à double embrayage à six rapports à l’arrière et des différentiels et des arbres d’entraînement plus forts dirigent la puissance vers les roues.

Châssis Nissan GT-R50 by Italdesign

Pour le châssis, une suspension révisée a été développée, avec le système d’amortissement BILSTEIN DampTronic I réglable en continu. Pour le freinage, les freins Brembo à six pistons à l’avant et à quatre pistons à l’arrière sont équipés d’étriers rouges vifs et bien visibles.



Les pneus Michelin Pilot Super Sport, 255/35 R21 à l’avant et 285/30 R21 à l’arrière, ajoutent un niveau d’adhérence nécessaire pour exploiter la puissance motrice de 720 ch.

Ainsi, les roues personnalisées – 21 x 10 pouces à l’avant et 21 x 10,5 pouces à l’arrière – accentuent l’allure audacieuse de la voiture.

« Although this is not the next-generation GT-R, it is an exciting celebration of two anniversaries in a provocative and creative way – wrapping one of Nissan’s best engineering platforms and Japanese design with Italian coachbuilding. »

– Alfonso Albaisa, Nissan’s senior vice president for global design


Source et images :
Nissan
Italdesign



Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*