Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Auto » News » Alpine A110 Cup : berlinette next-gen 270 ch. de compétition prête pour l’Alpine Europa Cup

Alpine A110 Cup : berlinette next-gen 270 ch. de compétition prête pour l’Alpine Europa Cup


L’Alpine A110 Cup, version préparée course de la nouvelle Alpine A110, vient d’être présenté en direct en ce 26 octobre 2017. L’A110 Cup évoluera dès 2018 sur les circuits européens dans le cadre de la nouvelle série compétition dénommée Alpine Europa Cup.



Alpine A110 Cup reveal

« La création de l’Alpine A110 Cup et de sa compétition associée, l’Alpine Europa Cup, constituent une nouvelle démonstration de notre passion pour le sport automobile. Nous avons souhaité que l’A110 Cup soit une authentique voiture de course, particulièrement raffinée et dotée de prestations haut-de-gamme tournées vers la performance.

Les concurrents de l’Alpine Europa Cup auront donc le plaisir de piloter une très belle voiture, dont l’efficacité établira de nouvelles références. L’organisation de la compétition répondra également aux standards souhaités par Alpine, avec de la rigueur et du professionnalisme sur la piste, mais aussi de la convivialité et de la chaleur humaine dans le paddock. L’Alpine Europa Cup servira en outre de plateforme pour l’animation de notre communauté de passionnés à travers l’Europe. »

– Bernard Ollivier, Directeur général-adjoint Alpine


Reveal A110 Cup Live


Diffusé en direct le 26 oct. 2017


Alpine héritage

Championne du Monde des Rallyes en 1973, victorieuse aux 24 Heures du Mans 1978 ou encore Championne du Monde LMP2 en FIA WEC la saison dernière, Alpine a conquis le cœur des passionnés par ses résultats sportifs. La Marque a également suscité de nombreuses vocations chez les pilotes amateurs, désireux de se faire plaisir au volant de voitures séduisantes, légères et agiles. C’est dans cet esprit et le respect de cette tradition qu’Alpine a souhaité créer l’A110 Cup, qui entrera en piste en 2018.

Pour s’assurer du succès de cette nouvelle aventure, Alpine a confié l’étude, le développement, la production et la commercialisation de l’A110 Cup à Signatech.

Signatech-Alpine ?

Signatech-Alpine, est une écurie française de sport automobile engagée dans différents championnats (Formule 3 Euroseries, Le Mans Series). Son siège est situé à Bourges dans le Cher.

En 2013, l’écurie engage l’Alpine A450 au 24 Heures du Mans avec comme pilotes Tristan Gommendy, Nelson Panciatici et Pierre Ragues sous la bannière « Signatech-Alpine ». Paul-Loup Chatin est pilote suppléant pour les 24 heures mais participe à la journée d’essais préliminaires. En European Le Mans Series 2013, Pierre Ragues et Nelson Panciatici gagnent les 3 Heures de Budapest et apportent les titres pilotes et écurie en European Le Mans Series.

En 2014, l’écurie conserve son titre européen avec l’alpine A450b pilotée par Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Oliver Webb. La saison est marquée par une victoire au Red Bull Ring et une troisième place aux 24 heures du Mans en catégorie LMP2.

En 2015, Signatech-Alpine engage l’Alpine A450b au Championnat du mande d’endurance FIA avec l’équipage Nelson Panciatici, Paul-Loup Chatin et Vincent Capillaire, ce dernier sera remplacé par Tom Dillmann pour les deux dernières courses. L’équipe obtient la victoire aux 6 heures de Shanghai en catégorie LMP2.

En 2016, Signatech-Alpine engage deux A460 au Championnat du mande d’endurance FIA avec la N°35 pilotée par David Cheng, Hi-Pin Tung et Nelson Panciatici pour l’écurie Baxi DC Racing, ainsi que la N°36, sous ses propres couleurs, pilotée par Nicolas Lapierre, Gustavo Menezes et Stéphane Richelmi. L’équipe signe sa première victoire avec la N°36 aux 6 heures de Spa en catégorie LMP2 et récidive aux 24 heures du Mans le mois suivant avec la même N°36. Cet équpage sera également vainqueur des 6 heures du Nurburgring ainsi que des 6 heures du Circuit des Amériques. Avec 4 victoires et 3 podiums à la fin de la saison, l’équipage N° 36 décroche le titre mondial de la catégorie LMP2.


Very close view of an Alpine A470 rear axle


It has more than 500 pieces, carter is in magnesium, braces in aluminium, triangle in steel, brake scoop in carbon fiber…Only 30 minutes are necessary to replace this part on the car !


En 2017 devenue Signatech-Alpine-Matmut, du nom de son partenaire titre, l’écurie engage 2 Alpine A470 sous son propre nom en FIA WEC. La N° 35 est confiée à Nelson panciatici, Pierre Ragues et André Negrao. La N° 36 est toujours aux mains de Nicolas Lapierre et Gustavo Manezes épaulés de Matt Rao, Romain Dumas suppléera Nicolas Lapierre aux 6 heures de Spa ainsi qu’aux 24 heures du mans.


Back to 2017 24 hours of Le Mans with Signatech-Alpine


Relive the epic 2017 24 hours of Le Mans with Signatech-Alpine team in partnership with ELF lubricants.


La structure de Philippe Sinault, qui engage les Alpine A470 en Championnat du Monde d’Endurance FIA WEC, possède également une solide expérience dans le développement de produits compétition-clients.

« C’est une grande fierté pour Signatech d’avoir été choisi pour un projet aussi complet que celui-ci. Du bureau d’études à l’atelier d’assemblage en passant par l’équipe chargée d’organiser l’Alpine Europa Cup, tous nos savoir-faire ont été mis en œuvre pour répondre au cahier des charges fixé par Alpine.

L’A110 Cup est une voiture sans compromis dans ses prestations, avec un objectif-clé : procurer beaucoup de plaisir aux pilotes. Cela se traduit de multiples façons, qu’il s’agisse de qualité perçue, de recherche d’efficacité, d’ergonomie… Avant de voir un peloton d’une vingtaine d’A110 Cup s’élancer sur le Circuit Paul Ricard, nous avons encore beaucoup de travail, avec le développement puis la construction des voitures. C’est un défi passionnant, pour Signatech comme pour Alpine. »

– Philippe Sinault, Directeur général Signatech



Châssis Alpine A110 Cup

Alpine A110 Cup - 2017 - side-face / profil

Alpine A110 Cup – 2017 – side-face / profil

Alpine A110 Cup by Signatech-Alpine & Renault Sport Racing

En lien avec les ingénieurs ayant conçu la voiture de série, Signatech a conçu la version compétition avec un objectif principal : procurer un maximum de plaisir aux pilotes, qu’ils soient débutants ou confirmés.

Avec un châssis course, un poids de 1050 kg, un niveau de sécurité sans compromis et une électronique embarquée digne d’un prototype d’Endurance, l’Alpine A110 Cup promet efficacité et performance.

Organisée par Signatech sur six manches en 2018, l’Alpine Europa Cup visitera six des plus grands circuits européens. Cette série internationale FIA fera écho à l’Europa Cup organisée de 1985 à 1988 avec les Alpine GTA V6 Turbo.

Fabriquée par l’usine Alpine de Dieppe, la monocoque de l’Alpine A110 Cup est modifiée pour adapter la géométrie de suspension, réduire la hauteur de caisse (-40 mm), offrir des points d’ancrage à l’arceau-cage et adapter la rigidité aux contraintes de la compétition, notamment le niveau d’adhérence procuré par les pneus slicks.

La conception a été assurée dans le cadre d’un partenariat entre Signatech et Renault Sport Racing, qui a apporté son expertise et ses moyens de calcul au projet.


Alpine A110 : poids 1080 kg via 96% Alu. 1.8L 252 ch. 4,3 kg / ch. de puissance #AlpineIsBack


Dans le compartiment moteur, ces modifications se traduisent par le montage de longerons spécifiques. Reliées à la partie arrière de l’arceau-cage, ces pièces en aluminium taillé dans la masse permettent de relever le point d’ancrage des triangles supérieurs. Les triangles inférieurs sont fixés sur les deux demi-berceaux mécano-soudés supportant le groupe motopropulseur.

À l’avant, ces modifications se traduisent par le montage d’un berceau mécano-soudé et de platines de fixation pour les triangles supérieurs.



La sécurité active et passive de l’Alpine A110 Cup a fait l’objet d’un soin tout particulier. Pour relever le défi de l’intégration d’un arceau en acier à un châssis en aluminium, ingénieurs et techniciens ont imaginé une technique inédite. Dès l’assemblage de la monocoque à Dieppe, des plaques d’acier sont intégrées à la structure, fixées par collage puis boulonnage et protégées par cataphorèse. Ces plaques servent ensuite de points d’ancrage aux tubes d’acier assurant la sécurité du pilote.

Prête à courir, l’Alpine A110 Cup est livrée équipée d’un ensemble d’éléments développé pour la course : baquet Sabelt spécifique à têtières, harnais six points compatible Hans, extincteur automatique, batterie sèche, coupe-circuit…

Alpine A110 Cup - 2017 - caliper - brake disc / étrier - disque de frein - Brembo

Alpine A110 Cup – 2017 – caliper – brake disc / étrier – disque de frein – Brembo

Comme sur l’Alpine A110 de série, le circuit de freinage est fourni par Brembo avec à l’avant étriers 6 pistons Brembo et à l’arrière étriers 4 pistons Brembo. Réalisés d’une seule pièce en magnésium, les étriers six pistons de dernière génération pincent d’imposants disques ventilés de 355 mm (AV) et 330 mm (AR). L’Alpine A110 Cup est dotée de systèmes ABS et anti-patinage, réglables et désactivables.

Fournis par Öhlins, les quatre combinés ressort-amortisseur sont réglables en compression et détente.

Alpine A110 Cup - 2017 - wheel / jante

Alpine A110 Cup – 2017 – wheel / jante

Comme la voiture de série, l’Alpine A110 Cup est équipée de pneumatiques Michelin avec Michelin 25-64×18 (AV) et 27-65×18 (AR). Les enveloppes slicks ou sculptées sont conçues pour offrir le meilleur rapport entre performance et longévité.

Moteur Alpine A110 Cup

Alpine A110 - 2017 - moteur - engine front view

Alpine A110 – 2017 – moteur – engine front view

Sous le capot, l’Alpine A110 Cup reprend le moteur 1.8L, 4 cylindres, 16 soupapes, turbocompressé à injection directe de la voiture de série. Avec un filtre à air et une ligne d’échappement spécifiques à la compétition, la puissance de la Cup grimpe à 270 ch à 6000 tr/min. (ou gagne 18 ch. par rapport à l’A110 de série) pour un couple de 320 Nm. On a donc un rapport poids/puissance de 3,9 kg/ch.

La gestion électronique est assurée par un boîtier électronique Engine Control Unit Magneti-Marelli SRGde dernière génération, qui intègre également le système d’acquisition de données moteur et châssis.

Ce moteur est couplé à une boîte de vitesses séquentielle à six rapports, développée spécifiquement dans le cadre d’un partenariat entre Signatech et 3MO. Elle est équipée d’un différentiel autobloquant à glissement limité.



Design Alpine A110 Cup


ALPINE A110 CUP PAR SIGNATECH


Design extérieur Alpine A110 Cup

Alpine A110 Cup - 2017 - side-face track / profil sur circuit

Alpine A110 Cup – 2017 – side-face track / profil sur circuit

Alpine A110 Cup - 2017 - rear  light

Alpine A110 Cup – 2017 – rear light

Design intérieur Alpine A110 Cup

L’habitacle de l’Alpine A110 Cup a été pensé pour offrir un maximum de plaisir et de confort à son occupant. Bien calé dans son siège-baquet à têtières Sabelt, le pilote fait face à un volant XAP, spécifiquement développé pour l’Alpine A110 Cup en s’inspirant de celui de l’Alpine A470.

Alpine A110 Cup - 2017 - racing wheel / volant course

Alpine A110 Cup – 2017 – racing wheel / volant course

À l’image de chaque composant de la voiture, ce volant témoigne d’une qualité perçue peu commune dans la catégorie. Il intègre les palettes de la commande de boîte, un tableau de bord digital et l’ensemble des contacteurs utiles (cartographies de direction, anti-patinage et ABS, pit limiter, radio, déclenchement de la boisson…)

Alpine A110 Cup - 2017 - pedals / pédalier

Alpine A110 Cup – 2017 – pedals / pédalier

La pedal box et la colonne de direction réglables permettent d’adapter la position de conduite à tous les gabarits. L’Alpine A110 Cup conserve la climatisation d’origine et permet d’adapter sans modification un second siège-baquet pour des baptêmes de piste.

Alpine A110 Cup on track

Alpine A110 Cup - 2017 - front track / avant sur circuit

Alpine A110 Cup – 2017 – front track / avant sur circuit

Après avoir effectué ses premiers tours de roues, l’Alpine A110 Cup sera soumise à un intense programme d’essais de développement. Pilotes Alpine en FIA WEC, Nicolas Lapierre et Nelson Panciatici effectueront la majeure partie des roulages pour éprouver la fiabilité et définir des réglages de base, qui seront communiqués à l’ensemble des clients.

Alpine A110 Cup - 2017 - rear track / arrière sur circuit

Alpine A110 Cup – 2017 – rear track / arrière sur circuit

Afin d’obtenir un produit aussi polyvalent que possible, d’autres pilotes, professionnels ou amateurs, seront mis à contribution sur une grande variété de circuits : Jerez, Magny-Cours, Motorland Aragón, Valencia, Portimao, Navarra… L’objectif de Signatech est d’accumuler au moins 7500 km, soit l’équivalent de trois saisons complètes d’Alpine Europa Cup.

Alpine Europa Cup

Six meetings seront organisés dès la première saison.

La série sera lancée début juin au Paul Ricard dans le cadre de la Blancpain Endurance Cup. Direction ensuite l’Allemagne (fin juin début juillet) sur un circuit qui reste à être déterminé avant de se rendre à Dijon à la mi-juillet. L’International GT Open accueillera l’Alpine Cup à Silverstone (1/2 septembre) avant un passage par Spa-Francorchamps dans le cadre de l’European Le Mans Series.

La finale se déroulera à Barcelone (20/21 octobre), à nouveau avec l’International GT Open.

En 2018, la commercialisation de l’Alpine A110 Cup sera exclusivement réservée aux clients s’engageant dans l’Alpine Europa Cup.

Organisée et promue par Signatech, cette série internationale sous approbation de la FIA se déroulera sur six meetings et douze courses. La saison débutera les 1er et 2 juin sur le Circuit Paul Ricard (France) et elle se poursuivra en Allemagne, en Grande-Bretagne, en Belgique et en Espagne.

Les pilotes inscrits bénéficieront d’un ensemble de produits et services compris dans leur inscription : combinaison pilote, dotation de vêtements Alpine et d’outillage, accès à la structure de réceptif Alpine Europa Cup, communication, support technique Signatech (châssis) et Oreca (moteur), présence d’un magasin de pièces détachées sur les évènements…

Chaque meeting se composera de deux séances d’essais libres, de deux qualifications et de deux courses, pour un temps total de piste de trois heures. Deux pilotes pourront se partager le volant d’une même A110 Cup.

Deux course se dérouleront par évènement (deux séances d’essais libres et deux qualifications). Trois classements seront proposés : scratch, junior, gentlemen. Une assistance technique sera présente sur les différents circuits, celle-ci comprenant un soutien pour les pièces, la présence de Signatech et Michelin. Une hospitalité Alpine permettra de réunir les concurrents et leurs invités.



Source et images
Groupe Renault, Alpine, Signatech




DM ad Pixel

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*



TimeDM ad Pixel