Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Auto » Photos » Spa-Classic 2017 : des automobiles perf’ en photos sur la piste comme en paddock

Spa-Classic 2017 : des automobiles perf’ en photos sur la piste comme en paddock


Il y a un mois jour pour jour, le circuit de Spa-Francorchamps a accueilli tout un week-end du 19-21 mai 2017 sur la piste comme en paddock, la 7ème édition de Spa-Classic et un public record de 20 000 spectateurs. Après une légère baisse de fréquentation l’année dernière, Peter Auto et ses partenaires, notamment EFG et Zenith ainsi que la maison de vente aux enchères Bonhams, se sont mobilisés pour permettre à l’évènement de dépasser légèrement le record de 20 000 spectateurs établi en 2015. Le spectacle en piste a été assuré par huit plateaux cumulant plus de 300 automobiles. Peter Auto ? En France, on le connaît surtout pour le Tour Auto et plus récemment le concours d’élégance de Chantilly. Là avec Ludo, direction le circuit de Spa-Francorchamps de 7 km.

photos automobiles in box au paddock – Spa-Classic 2017

Maserati MC12 GT1 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Maserati MC12 GT1 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

MC12 ?

Sous la direction de Giorgio Ascanelli, Maserati développe une voiture de course éligible aux courses FIA. Cette voiture, finalement dénommée MC12, est initialement nommée MCC pour Maserati Corse Competizione et est développée conjointement en version routière appelée MCS pour Maserati Corse Stradale. Frank Stephenson a conçu la majorité du design du châssis mais la forme de la carrosserie a été développée dans un tunnel de soufflerie sur un concept de Giorgetto Giugiaro. La MCC avait une forme de carrosserie globalement similaire à la MC12 mais avec des différences notables, comme le spoiler arrière. Andrea Bertolini est le pilote d’essai lors du développement. Durant la phase de développement, le nom MCC fut changé pour devenir officiellement MC12.

La voiture est basée sur une Ferrari Enzo, utilisant une version légèrement modifiée du moteur Ferrari Dino V12, la même transmission (utilisée aussi sur la Maserati Cambiocorsa), le même châssis et la même longueur d’axe entre les roues. Le pare-brise est le seul élément commun de la MC12 avec la Enzo. L’accroissement de la taille de la voiture crée davantage d’appui au sol du châssis de la MC12, appui au sol également accru par le spoiler arrière de deux mètres.

Le moteur de la MC12 est un V12 de six litres dérivé de la Ferrari Enzo, monté à 65°, et pesant 232 kg. Chaque cylindre a quatre soupapes, possède un carter sec et un ratio de compression de 11,2:1. Tout combiné, cela procure un couple maximum de 652 nm à 5 500 tr/min et une puissance maximum de 630 ch à 7500 tr/min. La zone rouge du compte-tours indique un régime moteur maximal de 7 500 tr/min bien que la voiture puisse monter à 7 700 tr/min, tandis que la Enzo a une zone rouge fixée à 8 200 tr/min.


Paddocks Groupe C - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Paddocks Groupe C – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

Groupe C ?

Le Groupe C est une ancienne catégorie de sport-prototypes, introduite par la Fédération internationale de l’automobile (FIA) en 1982, avec les groupes A et B.

Soit pour récapitulatif en 1975 :
Catégorie A – Voitures de production homologuées
Catégorie B – Voitures de compétition expérimentales
Catégorie C – Voitures de course


Mercedes-Benz C11 - 1989 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Mercedes-Benz C11 – 1989 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

La Sauber Mercedes C11 est une voiture de course de l’écurie suisse et allemande Team Sauber Mercedes, construite pour le Championnat du monde des voitures de sport qu’elle remporte en 1990. Elle succède à la C9, dont elle reprend le moteur, le V8 Mercedes M119 5 litres produisant 730 ch. C’est la première fois que Mercedes-Benz choisit de mettre leur nom dans celui de la voiture. Les voitures étant nommées jusqu’ici par « Sauber » suivi du nom du modèle. À propos du nom du modèle, Sauber choisit d’appeler cette voiture en passant de C9 à C11 simplement parce que la lettre C et le nombre 10 se prononcent pareil en allemand.


Porsche-934/5 Groupe IV-coupe - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Porsche-934/5 Groupe IV-coupe – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

photos automobiles outside sur la piste – Spa-Classic 2017

Ferrari GTB/C - side - Ferrari 250 LM - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Ferrari GTB/C – side – Ferrari 250 LM – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari


McLaren F1 GTR 1997 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

McLaren F1 GTR 1997 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

McLaren F1 GTR ? En route to #LeMans 2015 #McLaren95. Histoire de la McLaren F1 GTR au V12 BMW S70


Spice SE90 - 1990 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Spice SE90 – 1990 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

Spice ?

Spice Engineering est une écurie de sport automobile fondée dans les années 1980 par les frères Gordon Spice et Derek Spice. La structure devient constructeur de Sport-Prototypes à partir de 1986 et remporte plusieurs titres en Championnat du monde des voitures de sport et Championnat IMSA GT.

Following Spice’s initial work on the Tiga GC85, Gordon Spice decided to begin to construct his own chassis not only for the C2 class in the World Sportscar Championship, but also for the Lights class in IMSA GT. He received engineering input from General Motors for the IMSA effort, using Pontiac engines in place of the Ford Cosworths. The first design by the team was the SE86, which the SE standing for Spice Engineering, and 86 for the year of its construction, 1986. This numbering scheme would be used by nearly all Spice chassis.

After having considerable success with their smaller chassis, Spice made the move to the larger C1 and GTP classes with the SE89. This would be replaced by the successful SE90 the following year, of which Spice built near 30 chassis of that design or similar over several years. Many privateers bought the SE90s, winning various championships. Spice would also end its relationship with General Motors, instead becoming the factory squad for Honda, running Acura engines in SE90-based chassis, winning the Camel lights for Honda in 1991 1992 and 1993.

By 1992, Spice began to develop newer designs to replace their older chassis, but the company would soon hit financial troubles before multiple cars could be built. Spice’s final GTP chassis was finished in 1993, at which time the GTP GTL Championship had been canceled and IMSA was bringing in a new set of rules for open-cockpit sportscars in 1994.Spice built at least three new chassis for the IMSA WSC championship with new suspension and bodywork in 1994 winning the manufacturers championship for Oldsmobile beating Ferrari,also a few teams took it upon themselves to adapt existing Spice designs to the new regulations. A few chassis had their roof removed to make them open-cockpit, and some of these heavily modified designs would still be competitively racing until 1999.


Porsche 962 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Porsche 962 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

Porsche 962 - 1989 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Porsche 962 – 1989 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

La Porsche 962 fut conçue en 1984 pour permettre à la marque allemande Porsche de participer au championnat américain IMSA (International Motor Sports Association) GTP.

Elle diffère de la 956 par un empattement allongé de 12 cm de manière à loger le pédalier derrière l’axe des roues avant, disposition obligatoire en IMSA, et par un moteur simple turbo, le règlement interdisant l’utilisation d’un moteur bi-turbo. Sa première course fut les 24 heures de Daytona (Floride) en février 1984, aux mains de Mario et Michael Andretti (pole position, puis abandon).

Elle devint ensuite 962 C avec l’adoption du moteur double turbo de la 956 et fit son apparition en championnat du monde des voitures de sport et aux 24 Heures du Mans 1985. Plusieurs 962 de course furent modifiées par la suite en voiture de route par différents préparateurs. La version la plus marquante fut la Dauer 962 LM qui permit l’homologation d’une version LM GT1, qui remporta les 24 Heures du Mans 1994…


Porsche 962 - 1988 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Porsche 962 – 1988 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari

Porsche 935 - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Porsche 935 – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari


Vente Bonhams 2017 Spa-Classic

Pour la quatrième fois de son histoire, le rendez-vous de Spa-Classic a servi de cadre à une vente aux enchères orchestrée ce dimanche par la maison Bonhams.

« C’est un privilège d’organiser une vente dans un tel endroit et nous sommes ravis d’être revenus à Spa. Bonhams a de nouveau prouvé son expertise en proposant une importante collection des voitures découvertes dans un château en Suisse vendue à 100 %. » – Philip Kantor, Directeur Général du Département Automobiles Classiques

Ferrari Ventes Bonhams - Spa Classic 2017 - photo Ludo Ferrari

Ferrari Ventes Bonhams – Spa Classic 2017 – photo Ludo Ferrari


Source et images :
Ludo Ferrari Photography




DM ad Pixel

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*



TimeDM ad Pixel