Vous êtes ici : DESIGNMOTEUR-Auto » News » Aventador S LP 740-4 : super sports Lamborghini automobili V12 de 740 ch. quatre roues directrices

Aventador S LP 740-4 : super sports Lamborghini automobili V12 de 740 ch. quatre roues directrices


Après de nombreux teasers évoquant le moteur V12 atmosphérique, Automobili Lamborghini a présenté le 19 décembre 2016 le restylage de l’Aventador. La nouvelle auto est dénommée Aventador S ! Au programme ? Quelques nouveautés dont notamment une augmentation de la puissance du V12 atmosphérique de 700 à 740 chevaux. L’aero a été modifié en conséquence. Aussi surtout la supercar devient quatre roue directrices. Tout récemment Lamborghini a publié quelques vidéos intitulées : ‘Dare Your EGO’, ‘The 4 Masterpieces’ et ‘Launch in Valencia’. Alors maintenant découvrons cette nouvelle Aventador S LP 740-4 en détail :
design 😎 ,
châssis 😉 ,
moteur V12 ‘1–12–4–9–2–11-6–7–3–10–5–8’ 😛 ,
sur circuit ! 😀

Lamborghini V12: What will be next?


The engine was designed from the start to be a quad cam 60 degree V12 – as an intentional snub by Mr. Lamborghini of Ferrari’s single overhead camshaft per-bank design. When the 3,464 cubic centimetres prototype was tested in 1963, it was able to produce 370 brake horsepower (276 kW; 375 PS) at 9,000 revolutions per minute (rpm) – a figure of almost 107 brake horsepower (80 kW; 108 PS) per litre.

Lamborghini V12 heritage

Bizzarrini insisted that the engine was mechanically capable of reaching 400 brake horsepower (298 kW; 406 PS) at 11,000 rpm with an uprated fuel system, but the design was judged adequate, and when fitted with production carburettors, all the auxiliary systems, and detuned for road use, the engine still made 280 brake horsepower (209 kW; 284 PS).

Over the years, this V12 engine has nearly doubled in displacement – first to 6,192 cubic centimetres, and later to 6,496 cubic centimetres (396.4 cu in). It has seen the modification of the cylinder heads to allow four valves per cylinder, the replacement of Weber carburettors with electronic fuel injection, and the re-engineering of the lubrication system from a wet sump to a dry sump design. However, the engine that powers the current Murciélago LP 640 can trace its lineage directly to the F1-inspired design of Bizzarrini and his team more than forty years ago.

Since Lamborghini was purchased in 1998 by the German Volkswagen Group subsidiary AUDI AG, the V12 engine continued undergoing constant upgrade, growing its displacement from 5.7 liters to the final 6.5 liters (Murciélago LP670-4 Superveloce).

It tooks years to decide that a new-from-scratch engine was needed and finally the made the decision: Lamborghini’s all-new L539 6.5 litre engine for their 2011 Aventador produces 700 PS (510 kW; 690 hp), is 18 kg lighter, is ‘over-square’ (bore:95 mm – stroke:76,4 mm) and has a different firing order: 1–12–4–9–2–11-6–7–3–10–5–8 instead of 1–7–4–10–2–8–6–12–3–9–5–11.

Il se passe quoi dans un moteur automobile ?

Pour reprendre les bases rapidement.

L’alésage est le diamètre interne de chaque cylindre.

la course est la distance maximum parcourue, entre le « point mort haut » et le « point mort bas », par un piston dans son cylindre.

Le nombre de cylindres ? C’est le nombre d’endroits où un piston coulisse dans un cylindre quelle que soit la configuration du moteur.

Ce cycle dit « de 4 temps » est caractérisé par quatre temps ou mouvements linéaires du piston :

  1. Admission : Le cycle commence au point mort haut, quand le piston est à son point le plus élevé. Pendant le premier temps le piston descend (admission), un mélange d’air et de carburant venant du carburateur ou de l’injection est aspiré dans le cylindre via la soupape d’admission.
  2. Compression : La soupape d’admission se referme, le piston remonte comprimant le mélange admis.
  3. Combustion-Détente : Le mélange air-carburant est alors enflammé, habituellement par une bougie d’allumage, un peu avant le deuxième point mort haut (remontée complète du piston). La pression des gaz enflammés portés à haute température produit la combustion complète du mélange air-carburant et l’expansion des gaz, ce qui force le piston à descendre pour le troisième temps (combustion-détente)
  4. Échappement : Lors du quatrième et dernier temps la soupape d’échappement s’ouvre pour évacuer les gaz brûlés poussés par la remontée du piston.

V12 ? V6 ?

On désigne par V12 un moteur à explosion comportant 12 cylindres disposés en V.

Son angle naturel entre les cylindres est de 60 degrés fin d’avoir une régularité cyclique idéale : une explosion l’ensemble des 60 degrés de rotation vilebrequin. Lorsqu’il est construit avec un tel angle, c’est l’unique architecture moteur, avec le 6 cylindres en ligne, à être naturellement équilibrée.

Le V6 est un moteur avec cylindres en V basé sur l’accouplement de deux bancs de trois cylindres qui fonctionnent en alternance et dont les bielles de chaque piston entraînent ensemble un vilebrequin. Alors qu’un moteur 4 temps 12 cylindres en V à 120° peut être équilibré parfaitement (statiquement et dynamiquement) avec 3 temps moteurs par tour de vilebrequin, un V6 quatre temps à 120° ne pourra être qu’imparfaitement équilibré d’un point de vue dynamique avec 1,5 temps moteur par tour. En revanche, le V6 pourra être deux fois plus court et moins lourd qu’un V12, d’où son intérêt dans l’industrie automobile

Les manetons (partie cylindrique d’un vilebrequin assurant la liaison pivot) sont alignés 2 à 2 dans le cas du 6 cylindres en ligne, correspondant à l’alignement de deux vilebrequins de 3 cylindres en ligne.

12 cylindres / 4 temps ==> 3 temps moteurs par tour (360°/3 = 120°)
6 cylindres /4 temps ==> 1,5 temps moteur par tour


L’héritage du V12 Lamborghini

Le douze cylindres qui équipe l’Aventador, roi des moteurs et fer de lance de la marque. Le tout premier modèle créé par Ferruccio Lamborghini – la 350 GT – est apparu sur le marché en 1964, équipé d’un moteur douze cylindres révolutionnaire pour l’époque. Il affichait déjà une cylindrée de 3,5 litres et une puissance de 320 ch., des chiffres qui n’ont cessé d’augmenter au fil des décennies.

Les usines de Sant’Agata ont en effet continué à produire des supersportives répondant successivement aux noms mythiques de Miura, Espada, Countach, Diablo, Murciélago… toutes équipées de moteurs V12 et toutes entrées au panthéon des légendes de l’automobile.

Dans la catégorie des voitures affichant une cylindrée de 5 litres, la présence de dix cylindres est idéale, comme en témoigne le célèbre moteur de la Gallardo. Mais pour une cylindrée de 6,5 litres, le nombre parfait est douze. Un nombre inférieur de cylindres exigerait des bielles et des pistons plus longs et plus lourds, ce qui nuirait aux propriétés du moteur à haut régime.

Bien que difficiles à mettre en œuvre, les spécifications du nouveau douze-cylindres – baptisé L539 au niveau interne – ont été rapidement définies : plus de puissance et de couple que son prédécesseur (qui équipait la Murciélago), mais aussi un bloc plus compact et plus léger afin de permettre un centre de gravité plus bas.

Under the hood Lamborghini V12

Le moteur V12, conçu à Sant’Agata Bolognese, révèle ses grandes caractéristiques, avec un alésage de 95 mm et une course de 76,5 mm, un angle de 60%, une puissance maximum obtenue à 8.250 tr/min et un couple atteint à 5.500 tr/min. Le vilebrequin et les culasses sont réalisés dans un alliage d’aluminium et de silicium, et la lubrification s’opère par carter sec. Assez compact (pour un V12 s’entend) avec seulement 784 mm de long, 848 de large et 665 mm de haut, il pèse 235 kg.

En 2010, les ingénieurs de Sant’Agata sont partis d’une feuille blanche. Il en conserve uniquement l’architecture : 12 cylindres en V, les bancs de cylindres formant un angle de 60 degrés, et la cylindrée, de 6.5L

L’équipe R&D s’est donc attablée devant une page blanche – au sens figuré bien sûr. Pour tout ce qui a trait à la conception et au développement, Sant’Agata dispose des systèmes et des équipements les plus sophistiqués. De leurs recherches est né le V12, un moteur doté d’un angle classique de 60 degrés entre les cylindres et par conséquent étonnamment compact. En effet, le bloc moteur ne mesure que 665 mm de la base au sommet, système d’admission d’air compris. En largeur, il ne mesure que 848 mm, collecteur d’échappement compris, tandis qu’en longueur, il fait à peine 784 mm. Son poids de 235 kg est relativement faible également, chaque kilo représentant un peu moins de 3 chevaux de puissance maximale.

Ce V12 6,5 litres dont le nom de code est ‘L539’ offre à l’Aventador 700ch, soit un gain de puissance de 30 chevaux par rapport à la LP670-4 SV, ultime évolution de la Murcielago. Le L539 est encore plus puissant que l’ancien sous le capot de l’époque d’avant l’Aventador. Lors de sa sortie, avec ses 700 ch. et surtout 690 Nm de couple, c’était déjà chiffres exceptionnels pour un moteur atmosphérique.

Le taux de compression passe à 11.8:1, une gestion électronique ultra sophistiquée venant éviter tout risque de détonation.

Dans un moteur thermique à piston, le taux de compression est le rapport entre le volume interne du cylindre lorsque le piston est au « point mort bas » et le volume restant au « point mort haut ».

Lamborghini Aventador - V12

Lamborghini Aventador – V12

Lamborghini Aventador - V12 - engine - gearbox

Lamborghini Aventador – V12 – engine – gearbox

Ses dimensions sont plus compactes, la hauteur hors tout ayant diminué de 75 mm, grâce à un nouveau carter sec moins profond, et le poids a été réduit de 17 kilos, le tout permettant un abaissement sensible du centre de gravité, au bénéfice de la tenue de route.

L’injection classique, indirecte, est conservée, les ingénieurs de Lamborghini estimant qu’une injection directe limiterait la puissance maxi atteignable. Les circuits d’huile et d’eau ont été particulièrement étudiés dans le but de réduire au maximum le temps de chauffe lors des départs à froid. Pour ce faire, Lamborghini a mis au point un dispositif de refroidissement à plusieurs circuits et à 8 pompes. Cela a deux conséquences : une réduction importante de la consommation et des émissions de gaz à froid, et une moindre usure de la mécanique.

ordre d’allumage ?

L’ordre d’allumage est lié à la conception du moteur.

L’ordre d’allumage est choisi pour obtenir la meilleure répartition thermique homogène du moteur afin d’éviter les contraintes mécaniques qu’elle entraîne à cause de la dilatation de la matière. L’ordre d’allumage est défini au départ par la conception du villebrequin et de l’ensemble arbre à cames. Cela détermine tous les réglages du moteur.

L’ordre d’allumage correspond au passage successif des pistons au point mort haut, au début de la course motrice.

On cherche donc à obtenir un couple moteur aussi régulier que possible en évitant les allumages consécutifs de deux cylindres voisins.

Et Lamborghini signe ses moteurs V12 d’une suite de nombre :
1–12–4–9–2–11-6–7–3–10–5–8

Lamborghini Aventador - V12 - badge

Lamborghini Aventador – V12 – badge

The firing order?

The firing order is the sequence of power delivery of each cylinder in a multi-cylinder reciprocating engine.

This is achieved by sparking of the spark plugs in a gasoline engine in the correct order, or by the sequence of fuel injection in a Diesel engine. When designing an engine, choosing an appropriate firing order is critical to minimizing vibration, to improve engine balance and achieving smooth running, for long engine fatigue life and user comfort, and heavily influences crankshaft design.

In a gasoline engine, the correct firing order is obtained by the correct placement of the spark plug wires on the distributor. In a modern engine with a direct ignition and the Engine Control Unit(ECU) or Engine Management system takes care of the correct firing sequence. Especially on cars with distributors, the firing order is usually cast on the engine somewhere, most often on the cylinder head, the intake manifold or the valve cover(s).

1-7-5-11-3-9-6-12-2-8-4-10 = Ferrari 456M GT V12
1-7-4-10-2-8-6-12-3-9-5-11 = Lamborghini Diablo VT
1-4-9-8-5-2-11-10-3-6-7-12 = Caterpillar Inc. 3412E
1-12-5-8-3-10-6-7-2-11-4-9 = Audi VW Bentley W12 engine
1-12-7-6-3-10-11-2-5-8-9-4 = Rolls-Royce Merlin
1-12-4-9-2-11-6-7-3-10-5-8 = Lamborghini Aventador


Voilà, on a la base du V12 tel qui était présenté en 2011 pour la Lamborghini Aventador LP700-4.


Grâce aux techniques développées par Lamborghini concernant l’utilisation du carbone (une usine spéciale a été conçue), l’Aventador est la première Lamborghini de série dotée d’un châssis monocoque en fibre de carbone. Cette spécificité lui permet d’économiser du poids et d’être exceptionnellement rigide.

Lamborghini Aventador - chassis

Lamborghini Aventador – chassis


Aventador LP 750-4 SuperVeloce

En mars 2015, Lamborghini a présenté son Aventador LP 750-4 SuperVeloce au salon de l’auto à Genève. L’utilisation massive de carbone, déjà omniprésent, permet d’abaisser officiellement le poids de 50 kg, soit 1 525 kg.

L’aérodynamique a également été revu pour augmenter de 170 % l’appui par rapport à l’Aventador de base. La voiture possède de toute nouvelles lignes plus sportive, un aileron arrière imposant et le sigle « SV ». Cette version effectue le 0 à 100 km/h en 2,8 secondes.

Lamborghini a cette fois-ci adopté une direction assistée dynamique ainsi que des suspensions pilotées magnétiques. Et sous le capot arrière ? La nouvelle supercar italienne possède naturellement le V12 de 6,5 litres cette fois poussé à 750 ch. à 8 400 tr/min et 690 Nm à 5 500 tr/min.


What does it take to be an icon? The ultimate evolution is coming! Stay tuned on December 19th! #Lamborghini #Aventador

Une vidéo publiée par Lamborghini (@lamborghini) le


Présentation 2017 Lamborghini Aventador S LP740-4

Lamborghini a présenté officiellement en décembre 2016 l’Aventador S, version rafraîchie de l’Aventador de 2011, pour le millésime 2017. Elle se démarque par quatre roues directrices, un train arrière installé sur la suspension, de nouveaux bouclier pour améliorer l’aérodynamisme et V12 qui modifie sa puissance à 740 ch.

The new Lamborghini Aventador S is characterized by new aerodynamic design, redeveloped suspension, increased power and new driving dynamics. The ‘S’ is the suffix of previous enhanced Lamborghini models and defines a new benchmark for the V12 Lamborghini.

“This is the next generation Aventador as well as the expression of new technological and performance milestones in super sports car development. The Aventador S is visionary design, cutting-edge technology and driving dynamics in pure harmony, and elevates the concept of super sports cars to a new level.”
– Stefano Domenicali, Automobili Lamborghini Chairman and Chief Executive Officer

Design 2017 Lamborghini Aventador S

« On ne réinvente pas une icône, on ne peut que la défier. Et seule l’Aventador pouvait se surpasser. Après les Miura, Islero, Urraco et Countach, le modèle le plus emblématique de la Lamborghini d’aujourd’hui reflète l’héritage des modèles S historiques et évolue vers la nouvelle Aventador S Coupé. Le design exclusif Lamborghini et un tout nouveau moteur V12 de 740 ch s’allient désormais à la technologie haut de gamme, sommet de sophistication. »

Le design, inspiré dans les grandes largeurs de la LP 750-4 SuperVeloce, mais dont les clins d’œil à la légendaire Miura sont aussi bien visibles, a encore été conditionné par la recherche de performance.


Everything starts with a sketch.. #Lamborghini #AventadorS #V12 #Phyton #Shark #Newdesign #AvailableOnOrder #LamboBH #OGaraCoach

Une photo publiée par Lamborghini Beverly Hills (@lamborghinibeverlyhills) le


Design extérieur Lamborghini Aventador S

Lamborghini Aventador S - front / avant

Lamborghini Aventador S – front / avant

Le style incisif des productions du constructeur est conservé, avec un bouclier plus aérodynamique et moins ouvert et un masque arrière proche de la déclinaison SV. L’ensemble des améliorations esthétiques permettent à l’Aventador d’afficher un meilleur appui aérodynamique, de l’ordre de 130 % à l’avant.

Lamborghini Aventador S - side-face / profil

Lamborghini Aventador S – side-face / profil

on peut voir l’arrivée d’un nouvel échappement 20% plus léger que l’ancien modèle de 2013. Le nouvel aileron est réglable sur trois niveaux, cela lui permet d’accroître la charge sur l’essieu de 50% tout en réduisant la traînée.

Le design de la nouvelle Aventador S indique clairement la nouvelle génération d’Aventador. L’Aventador S dispose d’un certain nombre de développements extérieurs, en particulier à l’avant et à l’arrière, alors que son profil reste clairement celui d’une Aventador.

Chaque élément modifié est redessiné pour un but précis, en obtenant une efficacité aérodynamique maximale tout en accentuant le dynamisme musculaire et complexe de l’Aventador.

Le Lamborghini Centro Stile a intelligemment intégré certains éléments d’icônes passées, comme les lignes d’arches de roue arrière qui rappellent la Lamborghini Countach d’origine.

Un avant plus agressif et un séparateur avant plus long réorientent l’écoulement d’air pour une meilleure efficacité aérodynamique, un refroidissement moteur amélioré et un refroidissement accru pour les radiateurs. Deux conduits d’air dans les côtés du pare-chocs avant réduisent l’interférence aérodynamique des pneus avant et optimisent le flux d’air vers le radiateur arrière.

Lamborghini Aventador S - rear / arrière

Lamborghini Aventador S – rear / arrière

L’arrière de l’Aventador S est dominé par un diffuseur noir, disponible sur demande en fibre de carbone, caractérisé par un certain nombre d’ailettes verticales qui amplifient les effets d’écoulement d’air, réduisent la traînée par la récupération de pression et génèrent de l’appui. Trois sorties d’échappement simples sortent du pare-chocs arrière.

L’aileron arrière actif se règle sur trois positions en fonction de la vitesse et du mode de conduite sélectionné, optimisant ainsi l’équilibre global amélioré de la voiture en travaillant avec des générateurs de vortex créés à l’avant et à l’arrière de la face inférieure du châssis qui maximisent le débit d’air et aident au refroidissement lors du freinage.

Le design de l’Aventador S se traduit par une performance aérodynamique nettement améliorée. L’appui avant a été amélioré de plus de 130% par rapport au précédent coupé Aventador. Lorsque l’aileron est dans sa position optimale, l’efficacité globale à forte contrainte est améliorée de plus de 50% et en traînée basse de plus de 400% par rapport au modèle précédent.


@lamborghini #miura #countach #AventadorS

Une vidéo publiée par Haas_Michael (@haas_michael) le


The design of the new Aventador S clearly indicates the new Aventador generation. The Aventador S features a number of exterior developments, particularly in front and rear, while its profile remains clearly an Aventador. Every modified component is redesigned for a purpose, achieving maximum aerodynamic efficiency while accenting the Aventador’s complex, muscular dynamism. Furthermore, Lamborghini Centro Stile has intelligently integrated certain elements of past icons, such as the lines of rear wheel arches reminiscent of the original Countach.

A more aggressive nose and longer front splitter redirect airflow for better aerodynamic efficiency, improved engine cooling and increased cooling to the radiators. Two air ducts in the side of the front bumper reduce aerodynamic interference from the front tires and optimize wake flow to the rear radiator.

The rear of the Aventador S is dominated by a black diffuser, available on request in carbon fiber, characterized by a number of vertical fins that amplify the airflow effects, reduce drag through pressure recovery and balance, working with vortex generators created in the front and rear of the chassis’ underside that maximize air flow as well as assist in brake cooling.

The Aventador S design results in significantly enhanced aerodynamic performance. Front downforce has been improved by more than 130% over the previous Aventador coupé. When the wing is in its optimum position the overall efficiency at high downforce is improved by over 50%, and in low drag by more than 400% compared to the previous model.


We are live from the #Aventador #S Global Dynamic Launch! #Lamborghini #V12 #BalloonWhite #Strada #Sport #Corsa #Ego

Une vidéo publiée par Lamborghini Beverly Hills (@lamborghinibeverlyhills) le


Châssis 2017 Lamborghini Aventador S

La Lamborghini Aventador S se dote pour la première fois sur un modèle de série, des quatre roues à la fois motrices et directrices.

La partie châssis s’équipe ainsi des récentes innovations dans le milieu tel que le système à quatre roues directrices, dénommé LRS System. Comme la plupart des autres dispositifs observés, les roues arrière tournent dans le sens inverse à basse vitesse pour améliorer la maniabilité et dans le même sens à haute vitesse pour accroître la stabilité.

La suspension est confiée à un système adaptatif Magneto-Rheological et l’ensemble du couple est envoyé, comme d’habitude, à la transmission intégrale. Les systèmes LDS (Dynamic Steering), LRS (Rear-wheel Steering) et LMS (Magneto-Rheological Suspension) sont gérés par le Lamborghini Active Vehicle Dynamics.

L’ensemble du couple est envoyé aux quatre roues.

Lamborghini a ajouté un quatrième mode de conduite aux trois autres déjà existants (Strada, Sport et Corsa) avec l’arrivée du mode ‘Ego’ qui permet de personnaliser les réglages de la transmission, du moteur ou de la suspension.

Le châssis de l’Aventador S conserve la monocoque légère en fibre de carbone de l’Aventador qui est unique et extrêmement rigide. Des cadres en aluminium attachés font partie de cette monocoque permettant à l’Aventador S de ne peser que 1575 kilogrammes à vide.

L’Aventador S a été redéveloppée autour d’un « concept de contrôle total » pour offrir un entraînement supérieure, une conduite supérieure et une performance accrue. Tous les aspects de la suspension de la voiture et des systèmes de contrôle électronique ont été améliorés.

Le contrôle latéral amélioré vient de la nouvelle direction à quatre roues directrices, adoptée pour la première fois sur une véhicule de série Lamborghini. Le système offre une agilité améliorée à des vitesses faibles et moyennes et une plus grande stabilité à grande vitesse.

Sur l’essieu avant, il est combiné avec Lamborghini Dynamic Steering (LDS), offrant une sensation plus naturelle et plus réactive avec un virage plus net. Il est spécialement conçu pour s’intégrer au système actif Lamborghini Rear-wheel Steering (LRS) sur l’essieu arrière: deux actionneurs séparés réagissent en cinq millisecondes aux mouvements de direction du conducteur, ce qui permet un ajustement en temps réel de la rigidité en angle et en virage.

A faible vitesse, les roues arrière sont orientées en sens inverse de l’angle de braquage, réduisant ainsi sensiblement l’empattement. Avec un angle de braquage inférieur, l’Aventador S est plus agile avec un rayon de braquage réduit, assurant une plus grande performance dans les courbes et facilitant les manœuvres en ville et à faible vitesse.

A l’inverse, à des vitesses plus élevées, les deux roues avant et arrière jouissent du même angle de braquage, prolongeant ainsi sensiblement l’empattement, augmentant ainsi la stabilité et optimisant la réactivité de la voiture.

Le contrôle vertical vient des nouveaux pushrods Lamborghini et de la Suspension Magnéto-rhéologique (LMS – Lamborghini Magneto-rheological Suspension), avec une cinématique révue et adaptée à la nouvelle direction à quatre roues. La nouvelle géométrie de suspension, optimisée pour la direction des roues arrière Lamborghini, comprend des bras supérieurs et inférieurs et des supports de roue pour réduire la charge sur le système. Un nouveau système d’amortissement variable en temps réel optimise le contrôle des roues et du châssis. L’équilibre et la rigidité au sol sont maximisés. Les nouveaux ressorts arrière améliorent également l’équilibre de la voiture.

Le contrôle longitudinal est réalisé grâce à une stratégie de l’ESC améliorée avec un contrôle plus rapide et plus précis du contrôle de traction et de la dynamique du véhicule, en fonction du mode de conduite sélectionné. Largement testé sur des surfaces telles que la neige et la glace, l’Aventador S a amélioré la détection d’adhérence pour maximiser l’adhérence dans toutes les conditions, améliorant ses capacités de conduite. La traction intégrale permanente de l’Aventador S a été calibrée pour l’effet stabilisateur de la nouvelle direction arrière Lamborghini, permettant d’avoir plus de couple sur l’essieu arrière. Lorsque la pédale de l’accélérateur est relâché, l’essieu avant reçoit moins de couple pour avoir un comportement plus sportif tout en étant sûr.

Les ingénieurs de Lamborghini ont intégré la puissant calculateur Lamborghini Dinamica Veicolo Attiva (LDVA) pour gérer ces systèmes dans la voiture. LDVA est le nouveau cerveau de la voiture, qui reçoit en temps réel des informations précises sur le mouvement du châssis via les informations reçues de tous les capteurs de la voiture. Il définit instantanément le meilleur paramétrage de tous les systèmes actifs afin de garantir la meilleure dynamique du véhicule dans chaque condition.

Lamborghini Aventador S - side-face / profil - wheel / jante

Lamborghini Aventador S – side-face / profil – wheel / jante

Les freins en carbone céramique sont de série sur l’Aventador S. Les disques en carbone céramique ventilés et perforés (400 x 38 mm – 380 x 38 mm) améliorent les performances de freinage de 100 km/h à l’arrêt en seulement 31 m.

L’Aventador S est chaussée de nouveaux pneus Pirelli P Zero spécialement développés. Conçus pour optimiser la direction, la traction, les changements de voie et l’efficacité de freinage, les pneus sont spécifiquement élaborés pour répondre au comportement dynamique induit par la direction des roues arrière de la Lamborghini, assurant la cohérence de pilotage et la rétroaction du conducteur. Les pneus Pirelli P Zero offrent une meilleure accélération latérale et réduisent les caractéristiques de sous-virage.


Aventador S Detail, polished Dione Rim, exterior Carbon & Style Package! #lamborghini #aventadors #walkaround

Une vidéo publiée par H.R. Owen Lamborghini (@hrowenlamborghini) le


Lamborghini Aventador S: the 4 Masterpieces


Discover the four masterpieces evolve driving emotion of the Lamborghini Aventador S:

  • 00:30 4-wheel drive
  • 00:47 4 active suspension with Push Rod
  • 01:05 4-wheel steering system with Lamborghini dynamic steering
  • 01:14 4 driving modes with new EGO mode

Four masterpieces evolve driving emotion:

Four-wheel drive, new active suspension, new four-wheel steering system and the new EGO driving mode

The Aventador S chassis retains the Aventador’s unique and extremely rigid lightweight carbon fiber monocoque with attached aluminum frames resulting in a dry weight of just 1,575 kg.

The Aventador S is redeveloped around a ‘total control concept’ to provide a superior drive, ride and performance; every aspect of the car’s suspension and electronic control systems has been advanced, with the goal of particularly enhanced control and driving emotion.

Enhanced lateral control comes from new four-wheel steering, adopted for the first time on a series production Lamborghini. The system provides improved agility at low and medium speeds and more stability at high speed. On the front axle it is combined with Lamborghini Dynamic Steering (LDS), tuned for a more natural and responsive feel with a sharper turn-in. It is specially adapted to integrate with the active Lamborghini Rear-wheel Steering (LRS) on the rear axle: two separate actuators react in five milliseconds to driver’s steering movements, allowing a real-time angle and cornering stiffness adjustment.

At low speeds, rear wheels wheels face in opposite direction to the steering angle, thereby virtually reducing the wheelbase. With less steering wheel angle required, the Aventador S is more agile with a reduced turning radius, ensuring higher performance in curves and making it easy to maneuver in town and at low speeds.

Conversely at higher speeds both front and rear wheels share the same steering angle, thus virtually extending the wheelbase, providing increased stability and optimizing the responsiveness of the car.

Vertical control comes from Lamborghini’s updated pushrod and Lamborghini Magneto-rheological Suspension (LMS), with revised kinematics adapted to the new four-wheel steering. New suspension geometry, optimized for Lamborghini Rear-wheel Steering, includes upper and lower arm and wheel carrier to reduce caster and load on the system. A new real-time variable damping system optimizes wheel and body control, and balance and ground stiffness is maximized. New rear springs also enhance the car’s balance.

Longitudinal control is achieved via an improved ESC strategy with faster and more precise control of traction control and vehicle dynamics, depending on the driving mode selected. Extensively tested on surfaces such as snow and ice, the Aventador S has improved adhesion detection to maximize grip in all conditions and enhance its handling capabilities. The Aventador S permanent four-wheel drive has been calibrated for the stabilizing effect of the new Lamborghini Rear-wheel Steering, allowing more torque to the rear axle: when powering off the throttle, less torque is shifted to the front axle to allow oversteer behavior and a sporty, but safe drive.

Lamborghini engineers have integrated the smart Lamborghini Dinamica Veicolo Attiva (LDVA) control unit to manage these systems in the car. LDVA is the new brain of the car, which receives real time and precise information on body motion via input from all sensors of the car. It instantly defines the best set-up of all active systems in order to guarantee the best vehicle dynamics in each and every condition.

Aventador S: Dare your EGO


This is our idea of EGO.

EGO concept – customizable driving modes

The Aventador S allows the driver to select between four different driving modes: STRADA, SPORT, CORSA and the new EGO mode, which influence the behavior of traction (engine, gearbox, 4WD), steering (LRS, LDS, Servotronic) and suspension (LMS).

STRADA stands for maximum comfort and daily use. SPORT provides a sporty, rear-wheel drive feel and CORSA is suitable for maximum track performance.
EGO is the new driving mode option. This provides several additional and individual set-up profiles, customizable by the driver, selecting his preferred criteria for traction, steering and suspension within the STRADA, SPORT and CORSA settings.

All driving modes have been recalibrated in the Aventador S, improving ESC integration with all-wheel drive and the interface between engine torque management system and traction control reaction. The continuous torque split to front and rear axles in each driving mode is recalibrated for the Lamborghini Rear-wheel Steering and the differentiation between the driving modes is enhanced.

In STRADA, the progressive damping is smoothed for better comfort and stability on rough roads. Torque is split 40/60 to the front and rear as standard: safe and stable with maximum adhesion, the car is easily driven and controlled.

In SPORT mode, the stabilizing effect of the Lamborghini Rear-wheel Steering allows up to 90% torque to the rear wheels for maximum sportiness and driving fun on curving roads. Driving precision and driver feedback is improved, while maintaining safety and without compromising on comfort. When powering off the accelerator, less torque is shifted to the front axle to enhance the car’s agility, with oversteer and drifting easy using light throttle and steering wheel control.

In CORSA, drivers experience less intrusive dynamic and traction control intervention while maintaining driving precision and traction. High levels of damping force maximize driver feeling and feedback from driver inputs including steering, braking and throttle. Counter-phase steering is enhanced in high-performance situations and torque is balanced to both axles, with a maximum 20/80 split to front and rear for more neutral behavior and to maximize track-oriented performance.

Carbon ceramic brakes are standard equipment for the Aventador S. The ventilated and perforated carbon ceramic discs enhance braking performance from 100 km/h to standstill in 31 m.

The Aventador S sits on a new, specially developed set of Pirelli P Zero tires. Designed to optimize steering, traction, lane changes and braking efficiency, the tires are specifically designed to respond to the dynamic behavior induced by the Lamborghini Rear-wheel Steering, ensuring handling consistency and driver feedback. With improved force generation from both front and rear tires, the Pirelli P Zero tires provide a higher lateral acceleration and reduce understeer characteristics.


Design intérieur Lamborghini Aventador S

Le cockpit de l’Aventador S apporte de nouvelles fonctionnalités et de raffinement. Un nouveau tableau de bord TFT numérique peut être personnalisé en fonction des préférences du conducteur, avec différents écrans combinés pour les modes STRADA, SPORT et CORSA avec le nouveau mode EGO. Sélectionné à partir des options de mode de conduite sur le panneau de commande, la commande EGO révèle d’autres options sur les fenêtres des écrans numériques, permettant au conducteur de choisir t composer ses paramètres préférés.

Lamborghini Aventador S - interior / intérieur

Lamborghini Aventador S – interior / intérieur

L’intérieur de la nouvelle Aventador S Coupé reflète pleinement la mission de l’automobile, à savoir être différente entre toutes : super sportive dotée des technologies d’avant-garde mais qui reste hautement luxueuse. Les aménagements intérieurs sont fabriqués à partir de matériaux de première qualité et comprennent une variété infinie de possibilités, telles que la nouvelle configuration S-trim, créée pour célébrer le nom du véhicule. Parmi les options, la possibilité de choisir un matériau innovant comme le Carbon Skin et d’apprécier des parties visibles de la coque en fibre de carbone. L’intérieur raffiné épouse une technologie de pointe, appliquée par exemple au tableau de bord dont l’affichage interactif TFT à écran LCD reflète un graphisme entièrement repensé. L’intérieur est mis en valeur par un système d’éclairage LED spécialement conçu.


The cockpit of the Aventador S brings new functionality and refinement. A new TFT digital dashboard can be customized according to the driver’s preferences, with different kombi screens for STRADA, SPORT and CORSA in conjunction with the EGO mode. Selected from the driving modes options on the control panel, the EGO button reveals further options on pop-up digital screens, allowing the driver to choose his preferred settings.


Optimum set up for today's track driving 👌🏼🏁💨 #lamborghini #lp740 #letsgofast

Une photo publiée par H.R. Owen Lamborghini (@hrowenlamborghini) le


Moteur 2017 Lamborghini Aventador S

Le V12 6,5 litres atmosphérique gagne en puissance. Il délivre 740 ch à 8 400 tr/min et 690 Nm de couple à 5 500 tr/min.

Cette hausse de puissance est due à une nouvelle gestion de la distribution variable, une nouvelle admission et une augmentation du régime de 8350 à 8500 tr/min.

Lamborghini Aventador S - V12 - 740 hp / 740 ch.

Lamborghini Aventador S – V12 – 740 hp / 740 ch.

Le rapport poids/puissance de 2,13 kg/ch lui permet d’abattre le 0-100 km/h en 2,9 secondes, les 0-200 km/h en 8,9 secondes et le 0-300 km/h en 24,5 secondes. La vitesse maximale s’établit à 350 km/h.

La Lamborghini Aventador embarque un moteur V12 atmosphérique de 6,5 litres, développant 40 ch supplémentaires par rapport à l’Aventador de 2011, soit une puissance de 740 ch, avec un couple de 690 Nm à 5500 tr/min. Pour obtenir ce gain de puissance, les VVT (Variable Valve Timing) et VIS (Variable Intake System) ont été optimisés afin d’obtenir une courbe de couple améliorée. En outre, le régime moteur maximal passe de 8350 à 8500 tr/min.

Avec un poids à vide de seulement 1575 kg, le rapport poids/puissance est de seulement 2,13 kg/ch. L’accélération de 0 à 100 km/h est atteinte en 2,9 secondes, avec une vitesse maximale de 350 km/h. La transmission est assurée par le système Lamborghini ISR (Independent Shifting Rod) accouplé à la boîte de vitesses, offrant des changements d’engrenages robotisés jusqu’à 50 millisecondes.

L’Aventador S adopte un nouveau système d’échappement développé à la suite d’un important projet de R&D. Plus léger de plus de 20% que son prédécesseur et suite à de nombreux essais de configurations, les résultats donnent un son et une résonance inimitable pour le moteur V12 atmosphérique, avec trois sorties d’échappement à l’arrière de l’Aventador S.

Comme dans l’Aventador, l’Aventador S est équipée d’un système stop-and-start et de la désactivation de cylindres pour optimiser l’efficience du moteur. Lorsque la pleine puissance du moteur n’est pas requise, six des douze cylindres sont temporairement désactivés en désactivant un banc de cylindres. Lorsque le conducteur accélère, le système retourne instantanément en mode à douze cylindres, la commutation étant pratiquement impossible à détecter par le conducteur.



The Lamborghini Aventador’s naturally aspirated twelve cylinder, 6.5 liter engine outputs an additional 40 hp over its predecessor, to a maximum 740 hp, with a 690 Nm of torque at 5,500 rpm. To achieve the power increase, both VVT (Variable Valve Timing) and VIS (Variable Intake System) have been optimized in order to obtain an enriched torque curve. Additionally, the maximum engine revs have been increased from 8,350 to 8,500 rpm. A dry weight of just 1,575 kg provides a weight-to-power ratio of just 2.13 kg/hp. Acceleration from 0-100 km/h is reached in 2.9 seconds, with a top speed of 350 km/h. Transmission is provided by Lamborghini’s lightweight Independent Shifting Rod (ISR) 7-speed shifting system, providing robotized gear shifts in up to 50 milliseconds.

The Aventador S adopts a new exhaust system developed as the result of a significant R&D project. More than 20% lighter than its predecessor and the product of testing multiple configurations, the results are an enhanced Lamborghini sound and resonance from the already inimitable V12 aspirated engine, with the three single pipe outlets at the rear of the Aventador S a visual reminder of the new exhaust system.

As in its predecessor, the Aventador S is equipped with a stop-and-start system and cylinder deactivation for optimized engine efficiency. When full engine capacity is not required, six of the twelve cylinders are temporarily deactivated by switching off one cylinder bank. When the driver accelerates, the system switches back instantaneously to twelve-cylinder mode, with the changeover virtually impossible to detect by the driver.


Lamborghini Aventador S 2017 Valencia Circuit

Cool down lap on track in the Aventador S 🐢🏁 #lamborghini #aventadors #lp740 #track

Une vidéo publiée par H.R. Owen Lamborghini (@hrowenlamborghini) le

Lamborghini Aventador S Dynamic Launch in Valencia


The worldwide dynamic launch of the Aventador S took place at the Ricardo Tormo circuit in Valencia (Spain). International media tested the next generation of the V12 Lamborghini flagship on track and road.


Source et images :
Automobili Lamborghini



Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié.

*


TimeDM ad Pixel